www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

à toi François qui nous quittes déjà...

 

 

Tu étais encore à l'aube d'une jeunesse folle.

 

FRANCOIS

 

Tu avais plein de rêves...

Tu gardais si bien au fond de toi une infinie tendresse.

 

Tu avais innondé le monde universitaire de ta bonne humeur et de ta jovialité.

Tu n'avais jamais manqué d'y nourrir l'amitié.

 

Tu préservais pour tes parents, tes frère et soeur et ta famille intime tous les liens d'amour.

Tu accomplissais ton métier avec tous tes talents de jeune et brillant ingénieur.

Tes activités sportives étaient pour toi l'occasion d'insuffler aux plus jeunes toute ta générosité.

 

Tu avais cette discrétion qui te caractérisait si bien.

Aujourd'hui déjà, tu nous quittes pour un long voyage.

Et c'est un peu de nous qui s'en va.

 

 

Pour chacun de nous, tu resteras comme une lumière qui n's'éteint pas, comme comme un rayon de soleil, comme une fleur sous la rosée, comme un diamant rose, comme un sourire, comme une flamme qui nous envahit et nous restons sans voix de ton envol qui nous meurtrit de toutes parts.

 

Francois, tu resteras comme une étoile qui brille dans notre ciel.

Tu nous attends.  

 

 



08/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres