www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

A René, un homme exceptionnel




 A  René,

 

 

 Ton départ nous laisse une immense tristesse car c'est un peu de nous que nous   perdons.

 

 Dans une vie, on côtoie quelques hommes qui impriment dans votre cœur des traces indélébiles d'affection et d'Amour.

 

 Sur le chemin de la mienne, je connus la chance de te rencontrer.

 

 J'appris à te connaitre, je croyais savoir beaucoup de choses dans le domaine de la construction, tu m'appris tout : la patience, l'obstination du travail bien fait, l'innovation, la création.

 

 Je me souviens de ton rude caractère qui cachait une grande tendresse intérieure.

 

 Je me souviens de ton humour, qui me faisait rire.

 

 Je me souviens de tes passages furtifs laissant tes meilleurs fruits sur la tablette de ma fenêtre en mon absence.

 

 Je me souviens de ton amour pour la Vie quand tu dévoilas un coin de ta grande pudeur pour pleurer  car tu mesurais  l'éphémèrité de nos vies.

 

 Je me souviendrai toujours du ronflement de ton tracteur qui me réveillait au petit matin.

 

 Je me souviens qu'à chaque fois quand j'arrivais de Belgique et  qu'au volant de ta petite voiture, tu me précédais sur le chemin de la Guinguette pour me montrer tout l'art de ton travail.

 

 Je me souviendrai toujours de ce réveillon passé à deux assis au coin du feu.

 

 Je me souviens de tes mains qui traduisaient ta force et ta douceur.

 

 Je me souviens de ta sollicitude pour les tiens.

 

 La  Guinguette de Montignac sera toujours parfumée de ta présence.

 

  Une grande photo de toi trônera toujours sur le plus beau de ses murs...  


Emilien, Aurélie, Nicolas, Christine et Guy































13/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres