Ah ces baobabs qui défient le ciel d'Afrique!

Pour commencer, le baobab d'Afrique n'est pas un arbre mais une herbacée!!!

 1024px-Adansonia_digitata_01_by_Line1.JPG

L’arbre au tronc ventru et au bois mou gorgé d’eau (on l'appelle pour cela "arbre bouteille") a une allure caractéristique.

 

Il est généralement très massif et peut atteindre 25 m de haut et plus de 12 m de circonférence son diamètre atteint 5 à 7 m.

 

Il présente au sommet du tronc une couronne de branches irrégulières et dépourvues de feuilles neuf mois sur douze

 

 1024px-Starr_080305-3303_Adansonia_digitata.jpg

(en tout cas, les feuilles sont absentes tout au long de la saison sèche, ce qui peut représenter une longue période dans les zones où la saison des pluies est courte),

 

c’est une des explications à son appellation « l’arbre à l’envers » car il paraît avoir été retourné tête en bas. L’écorce est fibreuse, grise et lisse, ce qui lui confère un aspect presque luisant lorsqu'elle est vue de loin, quelquefois irrégulièrement tuberculée. Elle a la particularité de pouvoir se régénérer. Le bois est mou et spongieux.

 

Adansonia digitata a un caractère botanique unique dans le genre Adansonia : des fleurs blanches pendantes, au contraire des autres espèces à fleurs érigées. Ces fleurs mesurent environ 15 cm de diamètre et sont suspendues au bout d'un long pédoncule. La floraison a lieu durant les deux premiers mois de la saison des pluies.

 

 800px-Starr_070727-7654_Adansonia_digitata.jpg

Le fruit du baobab (pain de singe) se présente sous une forme oblongue d'environ 100 mm de diamètre et 200 mm[r, voire 30 cm de long. Il est entouré d'une coque assez dure, ligneuse, et contient des graines enrobées d'une pulpe déshydratée.

 

Le plus gros mais pas le plus grand ni le plus vieux! Il a 850 ans et 32 mètres d'envergure!

images (12).jpg

Le baobab se creuse en vieillissant et forme une cavité en son centre. On y enterrait les griots auparavant car n'ayant pas cultivés la terre, ils n'avaient pas le droit d'y être enterré.

 

A l'indépendance, le premier président Léopold Sédar Senghor a fait retirer tous les griots de l'intérieur des baobabs pour les enterrer dans la terre. Les griots sont des sortes de troubadours, chantant les louanges, rapportant les nouvelles. On peut dire des communicateurs traditionnels, responsable de la tradition orale à un temps où l'écriture n'existait pas.

baobab-trees-MDoubrava_reference.jpg

Aujourd'hui les seuls habitants des baobabs sont les chauves-souris! Ici de très nombreuses chauves-souris, pas terrible l'odeur à l'intérieur, heureusement le pipi de chauve-souris porte bonheur!

 

Ce baobab est très touristique et de nombreux marchands de souvenirs sont placés tout autour. Ce n'est cependant pas la foire car à chaque arrivée de touristes, un vendeur prend son groupe en charge. Il encourage les touristes à saluer le baobab avec la main gauche et à faire un vœu en partant.

 

www.kizoa.com_DSCN1948.jpgwww.kizoa.com_P1100276.jpg
LA SORTIE DU BAOBAB EST UNE DEUXIEME NAISSANCE...

 

www.kizoa.com_P1100118.JPG



21/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion