www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Analyse l'Amour naissant

L'amour Naissant (L'amour Naissant)

Voici la première chanson à figurer sur l'album Innamoramento.
Elle présente la thématique de l'oeuvre, c'est-à-dire l'amour sous
toutes ses formes. (Innamoramento est un mot italien pour dire "amour
naissant", d'ailleurs... du moins le sens s'en approche).

Tout d'abord, "Le souffle du néant" fait référence au
sentiment prodigieusement profond et à la sensation de vide, de
besoin (voire d'addiction) que provoque l'amour naissant. Cette
impression qu'il n'existe plus rien d'autre (... le néant, quoi !
).
Les Puissances du dedans, évoquées dans "Méfie-toi",
sont celles de l'esprit et du coeur qui veulent prendre la primauté
de l'être, le faire agir avec ses sentiments, et le font lutter
contre lui-même car il veut se raisonner mais son coeur
l'emporte...
Les questions rhétoriques de Mylène incitent à
penser que ces choses-là sont universelles, que tous ont été
frappés par cette sensation d'extase d'amour naissant.
Lorsqu'elle
parle des maisons qui pleurent des enfants, je pense qu'elle aborde
le sujet de la naissance, le "premier amour" des parents.
Le bébé est un amour naissant à sa façon !
"Quel ange
n'est tombé devant la beauté du couchant ? " : référence au
"Ailes du désir", de Wim Wenders, où un ange voulant être
déchu par amour pour une mortelle, était amoureux du soleil
couchant, qu'il admirait chaque soir.

Mylène utilise ensuite le terme "nos vies", relatif à
(1) elle-même et son amant (2) au reste du monde dans sa totalité,
car le sentiment de l'amour est, une fois encore,
universel.
L'anathème est lourd car il renvoie à la séparation
envisageable de ceux qui s'aiment, mais dont la simple idée est
oppressante. Les serments brûlants (amoureux bien entendu) indiquent
qu'ils viennent tout juste d'être scellés et sont "encore
chauds". Cette image est toujours relative à l'amour naissant,
venant à l'instant de poindre et que l'on scelle déjà, fiévreux
et à peine enivré de l'autre.
Mais Mylène poursuit dans l'idée
de l'amour naissant avec les craintes qu'il comporte : les larmes
dans lesquelles se noient les femmes délaissées ("celle"),
et la référence au film de David Lean, "La Fille de Ryan",
dont la vie, l'amour et les aventures finissent évidemment... mal.
Incorrigible, cette Mylène ! : -)

Au refrain, Mylène met l'accent sur la profondeur d'une émotion
telle que l'innamoramento, sa puissance est dévastatrice
("revolver"), il est ancré à l'intérieur des amants
("gravé", "stèle"), et en même temps, il est
le Père (divin ? ) de l'humanité. Sans l'amour il n'y aurait pas
les hommes et en cela, il est l'égal de Dieu.

Dans le dernier couplet, Mylène décide enfin de se jeter à
l'eau ! Elle s'anéantit dans "le ventre" de l'amour, s'y
jette à corps perdu, et ressent pleinement cet émoi devant les
"Puissances du dedans", auxquelles elle s'offre sans
hésiter, même si au fond elle devine que cela se finira
probablement mal (avec deux références à "La Fille de Ryan",
se déroulant en Irlande).

Au début et à la fin de la chanson on entend par ailleurs des
bruits de tonnerre. Chacun aura compris qu'il s'agit du "coup de
foudre".

Quel monde n'a pas connu le souffle
Quel
monde n'a pas connu le souffle

Du néant
Du
néant

Ressenti l'émoi devant les "
Puissances

Ressenti l'émoi devant les "
Puissances

Du dedans ", dis ?
Du
dedans ", dis ?

Quelle maison n'a jamais
pleuré

Quelle maison n'a jamais pleuré
Un
enfant

Un enfant
Quel ange n'est
tombé devant la beauté

Quel ange n'est tombé
devant la beauté

Du couchant ? , vois
Du
couchant ? , vois

Quel vertige s'empare de nos souffles
Quel
vertige s'empare de nos souffles

A présent
A
présent

L'anathème est lourd, les serments
brûlants

L'anathème est lourd, les serments
brûlants

C'est troublant, dis ?
C'est
troublant, dis ?

Quelle est celle qui ne s'est
noyée

Quelle est celle qui ne s'est noyée
Dans
ses larmes

Dans ses larmes
L'océan a
froid, ma vie comme la

L'océan a froid, ma vie comme
la

Fille de Ryan
Fille de Ryan

[Refrain]
[Refrain]
Tu es
l'amour naissant

Tu es l'amour naissant
Gravé
sur la pierre,

Gravé sur la pierre,
Stèle
des amants

Stèle des amants
Vois
comme c'est lourd, c'est lent

Vois comme c'est lourd,
c'est lent

C'est un revolver, Père
C'est
un revolver, Père

Trop puissant
Trop
puissant

Quelle Irlande voudrait oublier
Quelle
Irlande voudrait oublier

Ses légendes
Ses
légendes

Je ressens l'émoi devant ses "
Puissances

Je ressens l'émoi devant ses "
Puissances

Du dedans ", dis ?
Du
dedans ", dis ?

Quel frisson de m'anéantir
Quel
frisson de m'anéantir

Dans son ventre
Dans
son ventre

L'océan a froid, ma vie comme la
L'océan
a froid, ma vie comme la

Fille de Ryan

 



01/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres