www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Chez ces gens là...monsieur





Ces gens-là, monsieur, lorsqu'on décide de les réunir, ils s'agglutinent se chauffant  tous à la flamme d'un pouvoir évanescent...



Le système les a décharné de toute personnalité, de toute réflexion personnelle...



Chez ces gens-là, monsieur, parler, écrire... est une trahison!

Le système égalitaire bannit  toute compétence individuelle, "pourvu qu'ils "causent" comme toute le monde et qu'ils balbutient...
Dès leur entrée , on les laisse s'exprimer pour dire n'importe quoi.



Chez ces gens-là, monsieur, on compte!
Et que si c'est pas sûr, c'est quand même peut-être...



Le système avec ses règles aberrantes est aussi inébranlable que les murs du Kremlin et les tanks de Tien An Men...



Tout est mis  malicieusement en oeuvre pour maintenir l'"autorité"



Chacun joue son rôle,  frileusement replié sur ses avantages  personnels.
Quelques marionnettes dansent pour le plaisir d'un dieu vaniteux.




De jalousies en jalousies, de coups bas en coups bas, chacun a pour mission de détruire l'autre, c'est  la loi  de la délation,  du dénigrement




Chez ces gens-là, monsieur, il y en a plein qui radotent et qui "racusent" et  qui papillonnent et qui tourbillonnent sans cesse...




Tout y est apparat , vernis éphémère, réputation illusoire
Tout baigne pourvu  que tout tourne dans l'aveuglement d'un système qui déshumanise tous ses acteurs



Car chez ces gens-là, monsieur, la franchise n'est pas de mise...pire!  ...c'est une calomnie! 






04/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres