Dakar (2) l'indéfinissable attente des africains

DSC04960.JPG

La Porte du Troisième millénaire est un monument contemporain construit à Dakar (Sénégal) au tout début du XXIe siècle pour symboliser l'ouverture du continent africain sur ce nouveau millénaire.

La silhouette du monument se détache sur l'océan, au centre d'une esplanade de 15 000 m² située le long de la Corniche-Ouest, dans l'axe de l'avenue Malick Sy. La Cité de la Police et la nouvelle mosquée Seydou Nourou Tall se trouvent à proximité immédiate.

L'aménagement de l'esplanade comprend, outre le monument lui-même, deux allées bordées de trois baobabs et de palmiers-dattiers offerts par le roi Fahd, un bassin alimenté par un jet d'eau — l'eau symbole de vie, de purification très présent dans la culture africaine ainsi que des espaces utilitaires, tels que des commerces ou des services.

Face à la mer, l'esplanade est un lieu de promenade apprécié. Elle est également propice aux manifestations et animations diverses

 

 

 


Comme je vous le comptais dans mon article précédent, les stress nous a envahit pour atteindre l'Ambassade de Belgique avant sa fermeture

voici quelques vues de cette ville tumultueuse de jour comme de nuit, Dakar est la belle cité du Sénégal, une perle sur l'Atlantique

 

DSC04928.JPGLa gare de Dakar un chef d'œuvre d'architecture du XIVème la seule liaison ferroviaire du Sénégal relie Dakar à la ville de Thies

 

DSC04943.JPGdakar_place_independance[1].jpgDSC04995.JPG
Le monument de la renaissance africaine est une imposante structure haute de 52 mètres en bronze et cuivre à Ouakam, une commune d'arrondissement de Dakar, sur l'une des deux collines volcaniques coniques qui surplombent la capitale sénégalaise, les Mamelles, la plus haute portant déjà le phare des Mamelles.

Le monument représente un couple et son enfant, dressés vers le ciel. Il a été officiellement inauguré le 3 avril 2010 lors des cérémonies du cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal.

 

Il faudra trois longues heures à la secrétaire de l'ambassade de Belgique pour retrouver mes mails dans l'ordi de sa collègue dont elle n'avait pas le mot de passe

Le consul, un homme tout-à-fait antipathique sans doute de la NVA, ne retrouvant pas mes mails que son ambassade m'avait cependant envoyés, il se contenta de dire à sa secrétaire de m'informer que l'ambassade ne pouvait me fournir qu'un laisser passer ou un passeport provisoire...

 

Et puis comme toujours en Afrique, les choses s'accélèrent subitement!: prises d'empreintes des deux majeurs, signatures.... le passeport sera délivré dans douze jours ouvrables, les taxi attendent déjà, les chevaux trépignent...pour une nouvelle escapade vers la capitale

 

 



06/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion