De l'Afrique, je ne guérirai jamais

DSCN0715.JPGP1320548.JPG


P1320536.JPGP1320537.JPGP1320521.JPGP1320543.JPG

 

Deux images , deux prises des instants d'Afrique

Ma copine congolaise - dieu sait mes souvenirs attachés à cette terre du monde, à ce lingala que je parle encore couramment, de tous ses gens généreux qui ont embelli ma jeunesse folle et innocente...

Cynthia fait partie de la bourgeoisie congolaise au Sénégal, il y a à peine un mois, je fus invité par sa grande famille à partager la joie de son anniversaire! médecins, géologues, bref le gratin congolais

Cynthia vient d'ouvrir un minuscule bar au centre de Saly, avec l'aide de sa tante, tout y est d'une coquetterie à faire pâlir n'importe quel sénégalais...harmonie subtile de couleurs : ses murs, ses tentures et ses fauteuils

elle rassemble une clientèle internationale, tous des njaks - comme ont dit ci - tous les peuples d'Afrique hormis quelques sénégalais perdus, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Mali... tout se mélange... on n'est plus à Saly!

Son petit bistrot est tenu d'une main de maître, ça sent bon la lavande, on y déguste des plats du Congo: saka saka, maboké - fufu - moambe... bref un retour en Afrique équatoriale de jadis sans détours, un retour sur une jeunesse qui ne m'a jamais quitté, j' ai passé une partie du réveillon de l'an neuf dans son minuscule bistrot,extra!

 2929051001035813.gif

El Hadji est un garçon tendre qui s'occupe de ses frères et soeurs, remplaçant sa maman de Dakar

Avec lui, le sourire et toutes les joies du monde sont assurées, El Hadji, c'est un sourire permanent, une fidélité inégalable, une sensibilité à fleur de peau, une joie de vivre, un amour d'homme, le Sénégal en chair et en os...

El Hadji habite à N'Gaparou à quelques encablures de Saly, il apprend la couture, ici, le prêt-à-porter n'existe pas, des milliers de petits tailleurs, tous jeunes garçons confectionnent les merveilleux habits des sénégalaises. El Hadji vit dans une jolie maison de cité avec ses frères et soeurs, son affection rayonne parmi des dizaines de copains et copines. Chez moi, sans que je le lui demande, il s'occupe de tout: nettoyage, lessivage cuisine, courses...

Ce  n'est pas très fréquent ici: en général ce sont des femmes qui accomplissent les tâches ménagères (les fatous) 

Dans le Congo de ma jeunesse, les fatous étaient tous des hommes...

Deux images de l'Afrique d'aujourd'hui, deux symboles de générosité et de jeunesse...La Vie qui va.

 

P1320577.JPG




27/02/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion