El Hadji....la jeunesse du Sénégal

D'abord, je vais lui dire "maman", je vais glisser lentement sur les ravages de la passion...Mais comment peindre un sentiment? Est-ce bien une maladie ordinaire? dis-moi, qu'est ce qu'ils vont dire à la maison??? 

 

"La vraie référence dans l'amour humain

n'est nullement la "Nature" mais l'Amour..."

DSC05592.JPG

Le 26 décembre, je fêterai 2 ans de vie quotidienne avec ce garçon.

Nos journées sont rythmées comme des quais de brumes parfumées.

On ne saura jamais le ressort de notre complicité.

On ne saura jamais tous les vents contraires qui nous empêchent de nous éloigner l'un de l'autre...

On ne saura jamais ce qui nous séparera...

Il y a dans notre relation un sentiment mystique qui nous ramène chaque jour l'un à l'autre.

Les amitiés entre les hommes se passent des bruits du monde.

Il y a dans ma relation avec ce jeune sénégalais

l'envie de le projeter vers son futur d'homme libre responsable et tolérant, 

Dans son âme, ll y a toutes mes infinitudes,

nourries de mes doutes et de mes espérances,

il y a tout mon passé et tout son avenir...

 

DSC05723.JPG

 

Au centre son grand ami, à droite, encore un ami, plus grand, cultivé, professeur de lycée,

mon prof de wolof 

ICI, la vie n'en finit jamais de rassembler les hommes.

 

www.kizoa.com_dsc05729.jpg

 

Gamou, c'est son nom , l'intelligence d'Afrique, le partage des connaissances,

les amitiés fidèles, le trait d'union entre catholiques et musulmans,

l'amour de notre métier commun...

 

DSC05560.JPG

 

Des tas d'élèves émancipés de la folie des hommes,

le parfum de l'innocence,

la respiration des responsabilités dans le monde de demain.

 

DSC05781.JPG

André, le "Bruxellois sénégalais", rassembleur des hommes...

 

www.kizoa.com_dsc05767.jpg

 

La joie des hommes, l'oubli de toute race, de toute croyance, l'avenir du monde de demain.

 

www.kizoa.com_dsc05781.jpg

 

Vous ne saurez jamais

ce qui nous unit dans nos différences...

demain c'est promis, on ne parlera plus de l'amour des hommes,

on parlera du serpent d'Afrique....

***D'abord je vais lui dire maman: je n'veux plus dormir en pension et puis je glisserai lentement sur les ravages de la passion. Est-ce une maladie ordinaire? un garçon qui aime un garçon j'essaierai de choisir mes mots mais comment peindre un sentiment? Ce que je sais n'est pas nouveau, je me connais depuis longtemps en aucun cas préoccupé par les yeux ou les seins des filles dans mes nuits j'étais la poupée qu'on habille et qu'on déshabille... Est-ce une maladie ordinaire? Un garçon qui aime un garçon ***



16/12/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion