En Europe, l'argent est un bien individuel, en Afrique, il appartient à tous les hommes... (en construction)

13939483_1086976571338706_3205623174017342933_n.jpgef649b70c01dd304a0c8ac91a33d8017.jpg

 

Pour gagner de l'argent, il faut bien le prendre à quelqu'un. Citation de Marcel Pagnol ; Topaze (1928)

 

J'ai très souvent pensé à ce rôle que joue l'argent dans nos sociétés et dans la société africaine...

En fait, cette conception que nous nous faisons de l'argent est directement reliée à notre conception que nous nous faisons du temps humain. A quoi sert l'argent si l'on meurt demain... à quoi sert-il s'il n'est qu'à soi... s'il n'appartient pas aux autres....

 

 

 

Avec la crise actuelle, il est intéressant de s’interroger sur le rôle de l’argent, mais aussi ses dérives. Le sujet étant très vaste, et même très complexe, voici quelques pistes de réflexions qui pourront vous amener à approfondir votre questionnement selon vos motivations… Les échanges de biens se faisaient sous forme de troc. Mais pas facile d’échanger une table contre des tomates, ne serait-ce que pour le transport… !  On a donc inventé la monnaie. Celle-ci a plusieurs fonctions: – Elle permet d’estimer la valeur d’un bien, d’un objet, d’un travail. – Elle facilite les échanges et les comptes. – Elle peut se stocker pour être utilisée plus tard. La monnaie a pris plusieurs formes : de pièces en billets, puis de plus en plus dématérialisée (sous forme scripturale ou sur des supports électroniques). Il n’en reste pas moins que pour être crédible, une monnaie doit avoir une valeur persistante à long terme afin que les utilisateurs aient confiance et s’en servent comme moyen d’échange, sinon elle n’est rien. Il y a 60 ans, un paysan produisait d’abord pour sa famille, et vendait ou troquait l’excédent. C’était un mode de vie. Avec le développement de la société de consommation, le besoin d’argent s’est fait de plus en plus grand. Il a en effet dépassé son rôle sécuritaire qui permettait d’assurer ses besoins de base (nourriture, logement, habillement) pour développer la liberté et l’indépendance de chacun (culture, études, voyages, loisirs…), et enfin, donner du pouvoir. Et comme tout cet argent devait être stocké, les établissements bancaires sont nés. Avec l’accroissement de nos besoins se sont développés les mécanismes de crédit : si on n’a pas d’argent pour réaliser un projet, on emprunte. Il faut savoir qu’au Moyen-âge, l’interdit chrétien frappait le fait de prêter de l’argent contre le paiement d’intérêts et rendait l’activité de banquier pécheresse. Le christianisme et le judaïsme interdisent généralement l’usure (un terme financier qui désigne les prêts abusifs assortis de taux d’intérêt trop élevés), mais l’autorisent envers les hérétiques. Ainsi, les Chrétiens pouvaient prêter aux Juifs et vice versa. Se sont donc développés des organismes de crédit, pour les particuliers, mais aussi les états. Et la dette était née … …Comprendre la dette en 10 minutes : Puis est venue l’envie de préparer sa retraite, son héritage : Il y a 60 ans, les parents prenaient soin des grands-parents. Puis sont nées les premières maisons de retraite… Il a donc fallu développer des outils de placement afin de conserver une valeur à l’argent stocké. Les fonds de placement étaient nés… Le manque d’argent entraîne des inégalités, de l’exclusion, de l’insécurité, des conflits. Quelques exemples de dérives : – La valeur des gens est basée sur leur compte en banque. Certains se sentent donc supérieurs aux autres. – La compétitivité, la rentabilité, la performance…des notions qui conduisent à un désastre humain. – La recherche de l’argent par l’argent pour l’argent. – La dérive vers la luxure. – La perte du lien social et familial. – Et tant d’autres…

 

La société est beaucoup plus narcissique, le Moi devient le centre des discutions, le nous tends à disparaître, l'individualisation progresse partout même au sein des couples (qui est pourtant la plus petite unité possible de deux êtres), chacun pouvant revendiquer un bonheur individuel au sein du couple, présenté comme normal et épanouissant, même si le couple peut en pâtir. J'ai envie, je fais, mon conjoint n'est plus terrible, je le jette. Les sites de rencontres en sont la quintessence, c'est le supermarché des rencontres, on consomme, mais on s'attache peu car il y a toujours la possibilité de trouver mieux (plus riche, plus beau, plus intelligent, plus musclé...) car le vivier est sans cesse renouvelé comme les voitures, les écrans télévisions... L'individualisme a formidablement progressé et l'idée que l'autre n'est pas un ami potentiel mais un danger potentiel de plus en plus marqué.Cet individualisme s'explique à mon avis par cette société de compétition, malheur aux vaincus, je tuerai pour garder mon emploi, mon salaire, mon argent, ma consommation et in fine mon identité dans une société marchande. On a alors l'effet bling bling, l'important dans l’existence est l'argent qui permet d'acheter des biens de consommation qui feront envie aux autres. On pourra alors jouir de sa supériorité consommatrice en vantant sa voiture, son dernier ordinateur et en attendant de son interlocuteur une forme de reconnaissance sociale et de jalousie.

 

Article1_600x250.jpg

Les Occidentaux continuent d’insulter l’intelligence des Africains, rien n’est plus sale que l’argent de la traite des noirs, la colonisation, l’impérialisme, le néo-colonialisme et mêmes les ressources économiques cambriolées en Afrique pour le développement de l’industrie et le commerce européen : or, diamant, phosphate, caoutchouc, bauxite, aluminium, uranium et même des produits océaniques, forestiers ou géologiques. La Russie n’est pas un pays modèle, ni un pays généreux, presque depuis notre fameuse indépendance nos gouvernants mènent une politique de dépendance ; de la main tendue, jamais la Russie n’a offert un sac de sel ou de carottes au Peuple sénégalais. Pourtant, elle fait des routines en mer pour voler notre poisson. Voilà des économies très sales qui devraient intéresser les politiciens du pays et même la justice mondiale, au lieu de nous tympaniser sur Lamine Diack et son léger butin. Le problème de Lamine Diack a créé une totale décadence dans le pays. Des rumeurs circulent, une désocialisation entre l’opposition et le pouvoir, des ennemis utilisent cette affaire comme une arme politique. Depuis, la République est bloquée, le pouvoir ne parle plus de son projet «émergence» et les anciens élus, accusés de détournements profitent du sommeil des Sénégalais pour digérer l’argent volé des caisses publiques… Une affaire ridicule et compliquée, amplifiée par une guerre psychologique entre la Russie et des pays occidentaux. Père Lamine, avant de quitter le Sénégal pour répondre à sa convocation, avait publiquement déclaré son innocence. Dès son arrivée en France et face aux enquêteurs blancs, il perd complètement son contrôle et accepte toutes les accusations. Si père Lamine perd son contrat de société, l’Afrique et le Sénégal ont perdu leur dignité. La France protège ses citoyens. Malgré la gravité du crime de Michel Platini, les populations et l’Etat ne l’ont jamais abandonné. Il sortira de sa situation saint et sauf. Les politiciens les plus bavards du monde se trouvent au Sénégal. Ils peuvent parler à longueur de journée sur une affaire qu’ils ne maîtrisent pas du tout ou mentir devant des masses populaires, surtout avec des promesses jamais tenues, sans éthique ni moralité. Ils parlent de la personne et de ses qualités, jamais de projets politiques. Ils sont tous dominés par l’idéologie partisane, l’hypocrisie ; je dirais des comportements indignes d’une République. Plus de 300 partis politiques au Sénégal ! Tous disent croire à une même idéologie politique, le Libéralisme ou le Socialisme, mais ne cheminent jamais en­semble à cause d’intérêts personnels. Une année de nomination au Sénégal suffit pour avoir son milliard. L’argent détourné du public par des élus de la République pourrait industrialiser le pays ou assurer une autosuffisance alimentaire.

 

Prix constatés : Appart 160 m2 sur la pl de l'indépendance : 1 300 000 (1950 euros) Maison 240 m2 Almadies avec piscine : 1 500 000 (2250 euros) Maison Ouakam 130 m2 électricité incluse : 900 000 (1350 euros) Appart 120 m2 Cité ISRA (j'adore ce quartier) : 250 000 (370 euros) > Combien coûtent les transports en commun? 100 F le ticket de bus court trajets mais ca peut aller jusque 300F je crois 1000 F le taxi dans le quartier, jusqu'à 3000 F si on va à l'autre bout de la ville > Quel budget faut-il prévoir pour l'alimentation? (par mois, avez-vous une idée de combien cela vous coûte?) Famille avec deux enfants, pour un mois 80 000 de marché (Kermel) 120 000 de supermarché (casino) 20 000 d'eau Soit 220 000, 330 euros en mangeant produits frais, poisson, tous les jours, sans faire de folies. > Les frais de santé. Est-il nécessaire d'avoir une assurance santé privée au Sénégal? Je n'ai pas d'information sur les couts. > Les frais d'éducation (s'ils ne sont pas gratuits) Ecole francaise en moyenne 300 euros par mois et par enfant. > L'énergie? (prix de l'électricité, de l'essence) Essence grosso modo comme en France. Je n'ai pas d'information sur les couts de l'électricité (réputée chère)

 

au Sénégal, la première des choses à retenir c'est qu'ici aucun prix n'est fixe; tout se marchande (wakhalé), absolument tout... , les prix des taxis ne sont pas les mêmes dans l'ensemble du territoire Nationale: à Dakar la capitale, ils différent selon la distance que vous voulez parcourir et varie entre 500 fcfa et 2500 fcfa. (transports en commun) les bus 150 f peu importe la distance. les cars rapides 50 f à 175 f selon la distance. les Tata 100 f à 500 f selon la distance. les repas dans les maquis 500 f à 3000 f selon le plat commandé bien sure. les cafés 50 f ou 100 f. les boissons sucrés varient entre 200 f et 2000. les jus locaux à 50 ou 100 f

 

1 bière gazelle=650 1 paquet cigarettes excellence=400 1bon thieb dans 1 petit resto=500 1nuit campement=6000 DK---ZIGUINCHOR taxi brousse=8500+2X1000 douane gambienne location 1grande chambre=10000/mois chez l'habitant 1kg riz=650 1ordonance pour 1maman qui a pas de sous pour acheter des médocs pour son gamin=10000 taxi DK le jour=2000,la nuit 4000 taxi ZIG=500le jour,750 à partir de minuit

 

 80 % de la population sénégalaise

se partagent moins de 50 % des revenus



12/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion