Et je suis devenu tout noir et tu es blanc comme neige....

et je suis tout taché de noir...

 

 

comme les plumes du duvet des grands oiseaux d'Afrique,

 

       comme le Khôl des femmes orientales,

 

                               comme une nuit sans lune,

 

                                         comme les pigments dans les tableaux de Frédéric Helbreich,

 

                                                                    comme le cuir luisant des chaussures italiennes,

 

                                                                                       comme le drapeau des pirates et des anarchistes

 

                                                                                                      comme des pâtes teintées à l'encre de seiches

 

st_valentin_ecriture001.gif

 

et tu es tout taché de blanc...

 

 

comme toutes des nuits sans sommeil,

 

                    comme une marche d'enfants sacrifiés,

 

                                            comme la lumière qui triomphe de l'obscurité,

 

                                                                      comme tous les nénuphars de nos étangs,

 

                                                                                     comme l'hermine du renard polaire,

 

                                                                                                   comme une page sans écriture,

 

                                                                                                               comme le paradis de Berger,

 

Je me souviens plus de la couleur de ma peau....



04/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion