www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Et toi (3)


       


151.Et toi, la meilleure professeur de maths avec tout le talent de la
        transmission de tes connaissances, je ne t'oublie pas...


152.Et toi, le professeur pétri de culture française, avec ta veste mouillée des
        excès de tes potaches, je ne t'oublie pas...

153.Et toi, le maître-pâtissier de mon collège, je ne t'oublie pas...

154.Et toi, l'expert bruxellois en oenologie,  avec toute ton amertume pour
       l'incapacité de tes élèves à humer les bons vins de France, je ne t'oublie
       pas...
              

155.Et toi, le 1er préfet de discipline, à la chevelure blanchie par tous les tracas
       de tes élèves d'antan, je ne t'oublie pas....

156.Et toi, le directeur de l'école primaire, avec rien...que ta bonhommie, je ne
        t'oublie pas...


157.Et toi, le siffleur d'alcools fins de mon collège, avec tout le talent de tes
       compétences hôtelières, je ne t'oublie pas...
            
158.Et toi, la liégeoise du Pakistan, professeur de français, créatrice de  nos
        valeureuses satires de rhéto, je ne t'oublie pas..


159.Et toi, le 1er intendant de l'école hôtelière, parti te dorer au soleil de
        Corse, je ne t'oublie pas...


160.Et toi, la sympathique professeur d'éducation physique avec tout ton combat
        pour ton fils Miguel, je ne t'oublie pas...

161.Et toi, le fumeur "antifumeur" réincarné en professeur de langues...
      

162.Et toi, le nouvel intendant de l'école hôtelière, avec les grandes poches de
       ton cache-poussière blanc, je ne t'oublie pas...

163.Et toi, le prof de maths roedien, et toute la rigueur de ton intransigeance
       pour les résultats de tes élèves, je ne t'oublie pas...

164.Et toi, le professeur de dessin avec tous les soucis pour ton cher fils et
        tes jambons d'Ardenne pendus à nos fancy fair d'antan, je ne t'oublie pas...
             
165.Et toi, ex-collègue du Collège St-Michel à Bruxelles qui m'avertis d'un
       emploi de prof de langues dans une école de la région du Centre et que je
       rejoignis avant que tu ne t'envoles pour le ciel de Ladeuze, je ne t'oublie pas


166.Et toi, l'excellent pédagogue de mon collège d'antan avec ton nez éraflé en dévissant d'une roche de Chamonix, je ne t'oublie pas...
    
167.Et toi, avec tes mannes de tricots et ton initiation à la langue arabe, je ne t'oublie pas...

168.Et toi, l'abbé aux longs favoris, poursuivi par un vendeur d'icônes de la Grand place de Bruxelles, je ne t'oublie pas...

169.Et toi, l'affable professeur de français avec ton départ sur la pointe des pieds et la signature de ton humilité aux valves de mon collège, je ne t'oublie pas...

170.Et toi, la prof de langues qui 'accompagnas aux grands barrages du delta avant de dîner dans un resto chinois d'Indonésie, je ne t'oublie pas...

171.Et toi, avec tous tes amours pour les fleurs de mon collège, je ne t'oublie pas...

172.Et toi, le mieux aimé de nos profs hôteliers...je ne t'oublie pas...

173.Et toi, la prof d'économie avec tout ton combat et tes doses pharmaceutiques je ne t'oublie pas...

174.Et toi, fille de diacre avec tout ton franc-parler, je ne t'oublie pas...

175.Et toi, la veloutée prof de néerlandais du 1er degré, repartie trop tôt vers ton pays de Charleroi, je ne t'oublie pas...

176.Et toi, le professeur de maths avec l'enchantement indéfinissable de ton bégaiement…je ne t'oublie pas…



Et toi le prof de langues original, par tes méthodes pour certains déroutantes, tu as suscité chez moi (il y aura bientôt 20 ans...) un intérêt particulier pour la langue de Vondel qui m'a jusqu'à présent bien aidé dans mon parcours professionnel. Je t'en remercie et je ne l'oublie pas...N.S.ancien élève.Merci









02/06/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres