Foi musulmane prédestination et terrorisme...

Avant-Propos

 

Ce jeudi 1er mars 2018 dans "l'Observateur" paru un article sous le titre suivant:

"Un adolescent de 12 ans périt dans un éboulement de sable"

 

Le journaliste y raconte que deux enfants étaient partis chercher du sable dans une carrière nouvellement creusée par des jeunes pour ériger un mur de clôture de leur école. Sur place, les ados munis de pelles sont entrés dan le grand trou, une partie de la carrière s'est affaissée sur eux, les couvrant entièrement. Les villageois creusant avec leurs mains réussirent à extraire les deux corps frêles de ces enfants, l'un deux succombera à l'hôpital...l'autre survivra avec de sérieuses blessures..

 

C'est ici que j'interviens, malgré mon admiration pour la foi et la pratique musulmane des "gens d'ici", je ne puis partager l'idée très répandue dans la foi coranique de la prédestination, l'idée que seule une volonté divine trace l'avenir des hommes.

 

Témoignage du père: "Les enfants sont partis à la carrière à notre insu...nous rendons grâce à Dieu, car tous les deux pouvaient mourir. Nous sommes des musulmans, nous ne pouvons que nous conformer à la volonté divine."

 

J'ai toujours estimé que l'homme s'humanise au fur et à mesure de ses choix, je ne partage nullement l'idée d'une responsabilité divine quelconque, l'homme est responsable de ses actes et de ses choix, je réfute cette "déreponsabilisation" de la croyance musulmane.

 

pouvoir1.jpg

 

Ici en Afrique, les lois de la justice ne fonctionnent pas comme en Europe: 

 

Un jour, ma fatou arriva en pleurs... son oncle avait renversé et tué un jeune garçon au volant de sa voiture, je lui demandai naïvement s'il avait bu... un musulman de foi! l'enfant avait sans doute traversé la grande chaussée bondées de voitures sans prendre garde. L'oncle fut mis sous arrestation puis sous mandat de dépôt (prison) Quelques semaines à peine plus tard, la fatou arriva "rayonnante", son oncle avait été libéré et blanchi par la justice sénégalaise :

 

MOTIF: la famille de la victime a "pardonné"

 

08-01-16.jpg

 

Ici lorsqu'il y a accord ou pardon entre deux familles, la justice se retire...

 

Attention: les mots suivants de ma fatou sont lourds de sens : "Allah l'a repris dans son paradis."

 

La prédestination tue la liberté de choisir.

 

 

ICI, ON MEURT ENCORE POUR DIEU!

 

 

ob_9d31d3_10885037-743195289084525-2570966013171.jpg

 

Et pourtant, les  musulmans d'ici vivent dans une parfaite intégration avec les catholiques.

 

"Il  n'y a pas de place pour la haine, le sang chez un peuple qui partage le même  Dieu et a même espérance,

Chaque sénégalais est une mosquée, une cathédrale."

(Amadou Lamine Sall)



02/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion