France Gall, la muse de mon adolescence juvénile

 France Gall s'envole vers le Paradis blanc.....

 

images (2).jpgimages (5).jpg

Y a comme un goût amer en nous comme un goût de poussière dans tout et la colère qui nous suit partout Y a des silences qui disent beaucoup plus que tous les mots qu’on avoue et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout Evidemment Evidemment on danse encore sur les accords qu’on aimait tant Evidemment Evidemment on rit encore pour les bêtises comme des enfants mais pas comme avant et ces batailles dont on se fout c’est comme une fatigue, un dégoût à quoi ça sert de courir partout on garde cette blessure en nous comme une éclaboussure de boue qui n’change rien, qui change tout Evidemment Evidemment on danse encore sur les accords qu’on aimait tant Evidemment Evidemment on rit encore pour les bêtises comme des enfants mais pas comme avant pas comme avant... 

Isabelle Gall est née le 9 octobre 1947 à Paris dans une famille à la fibre artistique développée.

Son grand père est l'un des fondateur des petits chanteurs à la croix de bois, son père, Robert Gall a écrit "La Mama" de Charles Aznavour. La petite de la famille, on la surnomme "le petit caporal" - que de goût pour la musique...Elle est initiée au piano à 5 ans, puis à la guitare à cinq ans.Son destin de prodige va  très vite ressembler à un conte de fée. A 15 ans, sous la houlette de son père, elle enregistre un premier disque. Un an plus tard, en 1964, elle connaît son premier succès avec "Sacré Charlemagne" Isabelle est devenue France et tous les français aiment bien cette jeune fille de bonne famille qui chante des comptines à la mode des années 60, en pleine période yéyé.

 

Gagnante de l’Eurovision

En 1965, France Gall remporte le concours Eurovision de la chanson, pour le Luxembourg, en interprétant Poupée de cire, poupée de son, de Serge Gainsbourg. Elle suscitera le scandale en chantant un autre tube écrit par l’auteur-compositeur, Les Sucettes, aux paroles suggestives.

A la fin des années 1960, elle enchaîne les disques et part chanter en Allemagne, mais sans renouer avec le succès populaire de ses débuts. Elle entretient une brève liaison avec Claude François auquel leur rupture inspirera Comme d’habitude. Après Bébé Requin (1967), sa carrière piétine. France Gall vit cinq ans avec Julien Clerc, puis le quitte. Il chantera Souffrir par toi n’est pas souffrir.

La rencontre avec Michel Berger

Sa rencontre avec Michel Berger en 1973 constitue le tournant de sa carrière. Il écrit pour elle La Déclaration d’amour en 1974, un single qui relance durablement sa carrière. France Gall devient sa muse mais aussi son épouse et la mère de ses deux enfants, Pauline en 1978 et Raphaël en 1981.

Lire aussi :   France Gall et Michel Berger, couple inoubliable de la chanson française

Elle enchaîne avec lui les succès musicaux : MusiqueViens je t’emmèneBesoin d’amour, Il jouait du piano deboutTout pour la musiqueRésisteDiegoEvidemment, Ella, elle l’a… La chanteuse participe aussi à la comédie musicale Starmania. Le couple s’investit en Afrique, achète une maison à Dakar et s’engage à travers l’album Babacar, et l’action SOS Ethiopie.

Touchée par des drames personnels

Tout bascule lors que Michel Berger meurt brutalement d’une crise cardiaque en 1992 à l’âge de 44 ans, deux mois après la sortie de leur album Double jeu. Un an après, la chanteuse est frappée par un cancer du sein. France Gall remonte pourtant sur scène jusqu’à un nouveau coup dur, la mort de sa fille Pauline de mucoviscidose en 1997, qui signe sa retraite.

En 2015, à l’âge de 68 ans, la chanteuse avait fait son retour via une vidéo pour la comédie musicale Résiste, qui remettait au goût du jour les tubes du couple qu’elle formait avec Michel Berger.

 

12681924lpw-12681965-article-france-gall-jpg_4889636_660x281.jpg543798704.jpgimages (3).jpgimages (1).jpgimages.jpg3643583877_8e257a7a3d_m.jpg

 

De "Poupée de cire, poupée de son"  en 65 à Babacar (Babacar est un prénom sénégalais très répandu ici) en 1987  en passant par "Résiste" , France Gall a chanté la bande son de trois décennies françaises. mais à l'automne de son décès, c'est surtout pour son engagement dans l'humanitaire que l''Afrique et le Sénégal en particulier_chantent des hommages à l'illustre disparue. En effet, avec son défunt mari, Michel Berger et Daniel Balavoine, ils s'étaient engagés activement au milieu des années 80 dans des causes humanitaires afin de venir en aide aux populations africaines. Avec cet entourage,  mais aussi Richard Berry, ils fondent "Action Ecoles" qui permit de construire des milliers d'écoles, notamment au Mali...Avec Michel Berger, elle encouragera les restos du coeur avec Coluche....

 

france-gall-et-son-pygmalion-et-amour-michel-berger-photo-dr-1515392102.jpgmichel-berger-france-gall.jpg

 

LE SENEGAL, SON HAVRE DE PAIX

 

images (6).jpgw26.jpgimages (7).jpgimages (9).jpgimages (10).jpg

images (8).jpgtéléchargement.jpgimages (12).jpg

Tombée amoureuse du Sénégal, elle confiera en 2010 au photographe et réalisateur Yann Arthus-Bertrand : " Une femme un jour m'a donné son bébé, je lui ai dit, il est beau ton bébé et elle m'a dit : "prends le". Ce petit bébé s'appelait Babacar. Une histoire qui inspirera par la suite la chanson de même nom. Après la mort brutale de Michel Berger, puis de celle de sa fille, quelques années plus tard en 1997, France Gall s'était exilée à Dakar afin de surmonter le deuil et elle y acheta une résidence sur l'île de Ngor.

 

images (14).jpg

 

"C'est ici que je suis venue, et c'est ici que j'ai retrouvé une vraie sérénité et une paix, c'est un pays qui me donne sans le savoir"

 

Elle y vivra six mois par an et continuera ses actions humanitaires, centrée sur l'éducation des enfants africains.

"La beauté est ici est flagrante, je trouve ça merveilleux d'évoluer parmi eux"

 

Aujourd'hui, le Sénégal pleure la mère adoptive de Babacar

mais surtout une amie, "une citoyenne de l'île de Ngor".

 

Elle reposera  au cimetière de Montmartre aux côtés de Michel Berger et de sa fille à l'ombre de

Robert Gall, son père, Jean Hamburger, son beau-père, Alexandre Dumas, Berlioz, Théophile Gautier, Louis Jouvet, Jean Le Poulain, Dalida, Olivier Proust, Adolphe Sax, Sacha Guitry, Jean-Claude Brialy, Michel Galabru, Stendhal, Jeanne Moreau, François Truffaut, Alfred de Vigny, Jacques Offenbach, Emile Zola, Simone de Beauvoir, Jean-Pol Sartre, Charles Baudelaire, Guy de Maupassant, Gérard Oury, Philippe Noiret, Marguerite Duras, Eugène Ionesco,

Simone Veil , Mireille Darc et Serge Gainsbourg

 

 

images (4).jpg



08/01/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion