Ici, les femmes passent comme le miel du désert en plein soleil...

ICI, les amours ne durent jamais plus que le temps des roses, en Afrique, le temps s'immobilise parfois, quelque fois, il s'emballe, les amours mesurent l'éphémérité de nos vies disparates et volatiles, tels des parfums subtils, des détours de tendresse vagabonde ...

 

ICI, Rien ne se mesure aux sentiments des hommes, les femmes sont lascives, les cocotiers chantent au vent de l'hivernage approchant, les enfants jouent avec des cerceaux rouillés, les hommes vivent le temps et les caprices des femmes.

 

Il n'y a ICI aucun trait sur l'avenir, ICI, les relations se mesurent en secondes d'éternité et tout vous ramène à la condition humaine: TOUT EST ILLUSOIRE et le bonheur est dans l'instant, ICI le futur n'existe pas!

 

Les amours se nouent et se dénouent au rythme des vagues de l'océan, du temps qui passe et qui fredonne la nostalgie des hommes.

 

[000034].jpg

Coumba chevauche un rayon de lune...Fatou, petite fille de Coumba, tu deviens ma nouvelle élaircie... 



16/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion