www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

jeudi 31 janvier

Notre séjour se poursuit avec quelques coupures du suivi de nos aventures. Guy vit en pleine cité et est tout-à-fait privé de wifi, il profite des visites chez Françoise et Gérard pour écrire ses papiers et encore même là, la wifi n'est pas toujours accessible, les télécommunications au Sénégal sont très souvent encombrées, ici, c'est comme l'approvisionnement en eau (non potable) dès qu'il y a pénurie, on coupe une partie de la ville pour poursuivre l'approvisionnement des autres quartiers, même chose en électricité, tous les grands hôtels sont pourvus de groupe électrogènes pour maintenir leurs chambres froides et les coupures...

Point n° 2 , le classement journalier des photos et films se fait sans wifi en cité donc, Guy se balade avec l'ordi de la cité vers Gérard en Taxi et sac à dos, pas question de voyager avec ce matos à pied dès la tombée de la nuit.

 

Bref, notre vie continue

P1080711.JPG

Sur le terrain, avoir les yeux pour les absents......faire vivre les émotions

DSC05344.JPG

Joe directeur de l'école et Gérard à la fabrication du 1er bloc. Un moment à immortaliser, le début d'un grand chantier

 

 

DSC05374.JPG

cette classe est terminée, elle a été financée par entrepreneur du village.

DSC05406.JPG

La pose des équerres et des cordes pour l'implantation du mur. Cet homme est un Gambien habituer aux durs travaux de maçonnerie. Au village les hommes sont éleveurs, ils n'y connaissent rien dans les gros travaux, alors on fait appel à d'autres personnes.

DSC05432.JPG

Récréation pour les enfants, tous viennent voir notre travail et puis photos s'il vous plaît !!!!

DSC05391.JPG

La livraison du sable pour fabriquer les blocs parpaings sur place, une équipe de trois hommes sont à l'ouvrage.

DSC05453.JPG 

Commencement de la tranchée, base du mur, 100 de long sur 50 de profondeur, à faire à la main. Ici prendre une machine c'est inconcevable, ce sont les hommes qui creusent afin de nourrir sa propre famille, seul le travail manuel paye.

DSC05468.JPG

DSC05478.JPG

DSC05463.JPG

Il est à ce moment midi, depuis 10h15 début du 1er bloc, 146 blocs sont à sécher, il en faut pour notre mur 2750

DSC05483.JPG



30/01/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres