Journal de campagne I

A mes lecteurs, 

 

Jusqu'au lendemain du résultats des élections présidentielles au Sénégal, c'est à dire le dimanche 24 février dès 20 heures, le blog ne sera accessible qu'à ses 4356 membres inscrits par mot de passe.

 

Le système informatique de Blog4ever est muni du système Yakino qui décèle immédiatement l'adresse IP d'un internaute qui divulguerait toute information du blog dans des circuits externes ou  parallèles...

 

Voyant les premiers développements de violence, avec déjà une dizaine de morts dans cette première semaine de campagne électorale, et notamment des journalistes, partisan d'une des figures charismatiques de l'opposition, je me dois, pour protéger mon identité et ma localisation sur le territoire du Sénégal, d'engager toute la prudence nécessaire sur ma personne; 

 

Mon blog ne sera donc accessible sur la grande toile du net qu'à ses membres inscrits venant de 17 pays différents.

 

L'anti-copie des articles et des photos du blog est activée.

 

De même pour toute précaution, tous les articles et parution sur ma page Facebook ont été uniquement rendus accessibles au cercle de mes amis proches.

 

Veuillez savoir que je n'ai pas l'intention d'altérer l'honneur des personnalités sénégalaises quelles qu'elles soient, y compris le Président sortant Macky Sall .

 

Les français et les belges ont reçu des instructions fermes de leurs ambassades respectives à Dakar afin de se cloîtrer chez eux le jour des résultats des élections.

 

Borgrule.gifBorgrule.gif


 

 

JOURS DE CAMPAGNE du 03 à minuit au 22 à minuit...

 

VOICI LES GRANDS TITRES DE LA PRESSE SENEGALAISE 

 

 tintin 85-19.gif

 

Lundi 28 janvier       : "Il faut déloger les corps de contrôle du Palais" (Madické Niang)

Mercredi 30 janvier : "Macky arme ses troupes et menace"

Jeudi 3 janvier         : "Les comités électoraux sèment la pagaille"

Vendredi 1er février : "Voix de dispersion, c'est la foire aux alliances"

Samedi 2 février      : "Heures de campagne, un combat à 5 inconnues"

Lundi 4 février         : "Top départ pour 20 jours de promesses"

Mardi 5 février        : "Travailler pour Macky, c'est trahir la communauté mourride" (Niang)

Mercredi 6 février   : "Enquête parlementaire contre Sonko"

Jeudi 7 février         : "Me Wade (ancien Président) perd son dernier soldat"

Samedi 9 février      :  "Khalifa préfère l'orange" (parti d'Idrissa Seck)

                                   " Idrissa Seck bien parti pour gagner Dakar"

Lundi 11 février        : " La Cena ( organe de contrôle des élections) en flagrant délit de  

                                     partialité"

                                   "L'inévitable second tour"

Mardi 12 février      : "Horreur à Tamba  (3 sénégalais tués dans les affrontements politiques"

 

 signalisation_028.gif

VOICI COMMENT LE PARTI AU POUVOIR ORGANISE LA FRAUDE DES BULLETINS DE VOTE....

 

 tintin 85-10.gif

 

 

Il s'agit d'une fraude subtile, d'une extrême gravité, susceptible de modifier totalement le résultat du scrutin électorale!

 

Le ministre de l'intérieur  du Sénégal  a précisé que 8 millions de bulletins de vote ont été imprimés pour chaque candidat.

Le problème se situe au nombre réel de bulletins disponible dans chaque bureau de vote.

 

 tintin 85-09.gif

 

LA FRAUDE PAR SOUSTRACTION

 

 

 

Elle consiste à créer volontairement une pénurie artificielle de bulletins pour 1 ou plusieurs candidats de l'opposition le jour du scrutin

Par exemple, dans un lieu de vote de 10.000 électeurs, défavorable au régime, où un candidat de l'opposition est bien placé pour rafler potentiellement 8.000 électeurs, on planifie un nombre de bulletins inférieur au potentiel électoral du candidat (ex. 3.000 bulletins) Une fois que 3.000 électeurs auront voté pour ce candidat, le plafond est atteint pour ce dernier. arithmétiquement il perd 5.000 électeurs potentiels, faute de bulletins suffisants!

Le calcul est simple: 8.000 électeurs potentiels - 3.000 bulletins réels = 5.000 électeurs qui n'ont pas pu voter pour le candidat de leur choix, faute de bulletins de vote...

Si on généralise ce principe dans 50 bureaux de vote, on atteint un manque à gagner de 250.000 voix pour ce candidat...

 

 sing[1].gif

 

L'OUVERTURE DIFFERENTE DES BUREAUX DE VOTE

 

 

 

Dans les zones défavorables au régime, des présidents de bureaux (sur instruction?)  se pointent à 11, voire à 12 heures, retardant volontairement le démarrage des opérations électorales, cette technique dans des zones comme Dakar et Thiès a comme conséquence de diminuer sensiblement la participation et le score de l'opposition privant ainsi des dizaine des milliers d'électeurs de leur droit de vote, on a remarqué cela aux dernières législatives, par contre dans les zones favorables au régime, aucun retard n'a été relevé dans le démarrage du vote...

 

 tintin 85-20.gif

 

LE MUTISME DE LA CENA (COMMISSION ELECTORALE AUTONOME)

 

 

 

Elle est chargée par la loi du code électoral  de "veiller à la bonne organisation matérielle, d'assurer  la régularité, la transparence, la sincérité du scrutin"...

Le dernier scrutin a montré qu'elle n'est qu'un faire-valoir pour le régime en place, elle se terre dans un mutisme consternant, elle est quasi-absente du processus électoral relégué au second plan par le Ministre de l'Intérieur qui a la mainmise totale sur le processus électoral!

(presse sénégalaise du mardi 12 février 2019)

 

 Nous sommes en plein rêve!

 tintin 85-03.gif

 

 à suivre, les prochains jours risquent d'être très houleux...

 

 

« Hier saluée par le monde entier, notre démocratie a été mise à mort ces sept dernières années par la rupture du dialogue politique, par la manipulation de la Constitution, par les tripatouillages du processus électoral et par la remise en cause des acquis démocratiques, écrit Khalifa Sall dans son communiqué qui a décidé, selon les termes de son document, en accord avec les partis et organisations membres de Taxawu Senegaal ak Khalifa Ababacar Sall, d’accepter l’offre d’alliance du candidat Idrissa Seck. 

Hormis ce soutien très attendu depuis des jours, M. Seck a également une coalition riche, avec deux anciens Premiers ministres. Un poste qu’il avait eu à occuper au temps de Wade alors qu’il n’avait que 43 ans. 

Dans la coalition « Idy 2019 » il y a aussi l’ancien maire de Dakar, Pape Diop, par ailleurs président de l’Assemblée nationale, et du Sénat de 2007 à 2012. Mais sans oublier aussi l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall et Malick Gackou. Mamadou Lamine Diallo, Mamadou Diop Decroix, Amsatou Sow Sidibé, Bougane Gueye et Moustapha Guirassy. 

 

Lettre à Idrissa Seck

 

Guy Wilmotte A tous mes amis les sénégalais, vous êtes un peuple fier et valeureux, vos valeurs inter-ethniques et inter-religieuses sont un exemple dans le monde qui a besoin de fraternité, vous êtes même l'avenir du monde...votez pour votre candidat préféré mais VOTEZ! pour faire vivre VOTRE DEMOCRATIE! En Afrique, le Sénégal doit être un exemple du vivre-ensemble. Les luttes électorales restent toujours saines si elles ne s'accompagnent d'aucune violence, oeuvrez à la paix de votre beau pays, restez solidaires des pauvres qui sont riches dans leur coeur. Vive la démocratie sénégalaise!
 
Guy Wilmotte Chacun des 5 candidats est un homme de chair et de sang! Chacun d'eux mérite votre respect. Celui qui sera votre prochain Président aura la tâche d'être AVEC les pauvres CONTRE la pauvreté et Allah le bénira.


12/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion