www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

L'Ambassadeur de Belgique à Dakar m'écrit...

Monsieur l'Ambassadeur, Madame la Consule de Belgique,
 
Permettez-moi de vous adresser un complément d'information à ma lettre vous adressée le 5 juillet 2020.
 
Je vous serais reconnaissant de bien vouloir continuer de me transmettre vos messages à vos concitoyens:
 
​Je nourris en effet la ferme intention de regagner le Sénégal lorsque l'aéroport de Blaise Ndiagne redeviendra opérationnel ET que les frontières de la zone Schengen seront à nouveau ouvertes.
 
Veuillez bien noter que mon adresse sénégalaise Villa 359 à Saly-Tapé est devenue obsolète.
Pour l'instant je réside à la rue des Loups, n°5 boîte A34 à 7100-La Louvière (tél.: 0032492951839 - 0032455108564)
Mon adresse mail reste opérationnelle.
 
Pour votre information, je fus dans la coopération belge au Zaîre de 1969 à 1972, j'ai été en étroit contact avec mon ami belge Herman Rapier au service de l'Ambassade de Belgique à Kinshasa.
 
Je vous prie d'agréer, Monsieur l'Ambassadeur, Madame la Consule, l'expression de mes sincères sentiments. 
 
Guy Wilmotte, 
 
 
 
 

De : Guy Wilmotte <maniemo@live.be>
Envoyé : dimanche 5 juillet 2020 15:48
À : Dakar@diplobelfed.be <Dakar@diplobelfed.be>
Objet : TR: Plan de crise - chef de secteur
 
 
 
 

De : Guy Wilmotte <maniemo@live.be>
Envoyé : dimanche 5 juillet 2020 15:27
À : Embassy of Belgium in Dakar <Dakar@diplobel.fed.be>
Objet : RE: Plan de crise - chef de secteur
 
Monsieur Hubert Roisin, Ambassadeur de Belgique, 
Madame Véronique Bernard, Consule de Belgique,
 
 
 
C'est avec un grand honneur que j'ai reçu votre demande de devenir chef de secteur pour la région de Saly-Mbour et de vous adresser à ma personne.
Il m'aurait - infiniment - plu de répondre positivement à votre demande, servant de ce fait les préoccupations de votre Ambassade pour les citoyens belges de cette région.
Veuillez être assurés que je regrette de devoir renoncer à votre choix et votre invitation : 
je suis rentré en Belgique le 4 mai par avion de rapatriement d'AirFrance...
 
 
Monsieur l'Ambassadeur de Belgique, 
Madame la Consule de Belgique,
 
 
 
Je dois souligner ici toute votre sollicitude pour mes concitoyens sur le sol du Sénégal, je vous remercie pour toutes les préoccupations que vous leur portez.
Votre initiative est belle et je vous souhaite tout le succès que vos services méritent.
 
J'ai en effet oeuvré durant 7 ans sur le sol sénégalais dans l'aide humanitaire médicale, ce pays qui est fait de très belles personnes.
J'y ai aussi conclu un contrat de partenariat entre un village de Belgique, un village de France et l'école de Khomkhoma, sous la houlette de Monsieur Abdoulaye Sene, Inspecteur de l'Education et de la Formation de Mbour.
 
Je me permettrai d'adresser demain au Palais Royal de Bruxelles un simple mot 
qui exprimera votre grande sollicitude pour mes concitoyens là-bas.
 
(Je fus en effet professeur d'histoire de Rome dans les classes bilingues du Collège St-Michel à Bruxelles en 1973-74
 au même moment où Son Altesse Royale, le prince Philippe, fréquentait ce collège et ces mêmes classes.)
 
 
Je vous prie, Monsieur l'Ambassadeur, Madame la Consule, d'agréer l'expression de ma vive gratitude,  Guy Wilmotte,
 

De : Embassy of Belgium in Dakar <Dakar@diplobel.fed.be>
Envoyé : mercredi 1 juillet 2020 17:36
À : Bernard Véronique - Belgium - Dakar <Veronique.Bernard@diplobel.fed.be>; Roisin Hubert - Ambassador - Belgium - Dakar <Hubert.Roisin@diplobel.fed.be>
Objet : FW: Plan de crise - chef de secteur
 

Madame

Monsieur,

 

Dans la mise à jour du plan de crise nous sommes activement à la recherche de nouveaux chefs de secteur.

 

Qu’est-ce qu’un chef de secteur  ?

 

De manière générale, le rôle principal du chef de secteur est d’être un lien entre les citoyens belges et l’Ambassade (responsable de la sécurité auprès de l’Ambassade de Belgique : Consul,…) pour les questions de sécurité.

 

Par sa présence, ses contacts de terrain, au plus près des questions de sécurité qui se posent à nos compatriotes dans leur quartier de résidence, il contribue à la protection et à la sauvegarde de la communauté belge et européenne sous la responsabilité de l’Ambassade de Belgique.

 

Dans la mesure du possible, il doit avoir une bonne connaissance de la ville et des particularités de son secteur géographique, notamment des limites de celui-ci, de ses points chauds, ses points sensibles (eau, électricité, entreprises, ONG présentes, postes de police, positions militaires).

 

Dans le cadre de la pandémie actuelle et dans un pays tel que le Sénégal, un chef de secteur veillera dans un premier stade à prendre connaissance de son rôle, à soigner ses contacts avec l’Ambassade, à avoir une vue générale de son secteur et de nos compatriotes qui y résident et à se constituer une petite équipe avec des adjoints.  Dans un second temps, dépendant des circonstances, le chef de secteur prendra contact par courriel avec les Belges de son secteur, selon les directives de l’Ambassade.

 

En concertation avec l’Ambassadeur, je vous ai identifié comme chef de secteur potentiel pour la région SALY / MBOUR.  Pourriez-vous m’informer rapidement de votre éventuelle disponibilité ?  Je vous serais extrêmement reconnaissant si vous vous déclariez prêt à assumer cette tâche.

 

Dans le cas où vous accepteriez, je vous enverrai alors vos responsabilités détaillées et je vous proposerai de prendre contact pour une conférence téléphonique.

 

Bien cordialement,

 

Véronique Bernard,

Consule de Belgique



06/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres