L'Océan se déchaîne sur les plages de Saint-Louis vidéos récentes

Dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1953, les digues des Pays Bas se rompirent

et firent plus de 1800 victimes...

 

Dans la nuit du 28 février au 1er mars 2018 au Sénégal...

 

A Saint-Louis, les habitants de la Langue de Barbarie ont vécu leur énième raz-de-marée. Certains anciens témoignent que, aussi longtemps qu'ils se souviennent, la, mer n'a jamais été aussi colérique...Elle avait pourtant annoncé les hostilités depuis 2 jours avec ses vagues qui résonnaient jusque dans le faubourg...Cette fois, elle a lâché ses vagues impitoyables, furieuses, qui atteignaient parfois 3 mètres de hauteur, ravageant les habitations au-delà des maisons faisant front à la mer.

Dans sa furie, la mer a englouti des bâtiments, des murs de clôture et de nombreux autres biens immobiliers. Les populations terrorisées n'entendaient que le craquement sinistre des bâtiments qui se disloquaient et la force des vagues qui s'abattaient sur la terre ferme. Le décor matinal est apocalyptique: allers-retour incessants d'hommes aux biceps bien charpentés, torse nu, portant chevets, commodes ou partie d'une armoire, mioches aux pieds nus, vêtus de petite culottes, traînant de ballots ou supportant difficilement sur leurs faibles poitrines un bidon d'eau pour aller chercher refuge, des femmes qui veulent caser au préalable chez le voisin éloigné leur nourrisson pour retourner au pas de charge dans la maison ramasser les biens qui pourraient encore être utiles...

 








02/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion