LA FRANCE... - Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

LA FRANCE...

La FRANCE... Elle est un Etat qui s'appauvrit dans son cauchemar économique mais aussi dans sa culture : Elle est entrain de détruire la subtilité magnifique de sa langue la vouant aux hégémonies des autres grandes langues de l'avenir comme l'espagnol. Elle n'obéit plus à ses valeurs fraternelles divisant les français dans leurs fois, dans leurs libertés individuelles, dans leur aspirations à une démocratie humaine. Ce qui se passe est un abêtissement féroce de la culture, tous les médias, gangrenés par des publicités mensongères, arrosent la société française par des jeux amoraux pour ses pauvres. Sur la carte du monde, ce pays de la démocratie banalise de jour en jour les vraies valeurs de ce que les hommes attendent d'une république protectrice.Dans ce pays, tout y est apparat futile et superficiel. Enfermée dans le cycle infernal de son centralisme, elle s'imagine encore être le centre du monde tandis que celui-ci voit à chaque instant des pays émergents

 

 Il ne suffit pas de larguer quelques euros dans l'écuelle d'un mendiant pour se satisfaire de sa conscience d'homme.Ce qui compte, c'est le regard de rencontre que vous portez sur cette personne en détresse, c'est aller à la rencontre de sa pauvreté, c'est prier avec lui, c'est dans cette démarche que se cicatrise le rejet. La pauvreté n'est pas une question d'argent, elle est une question de cœur. Nous sommes dans une « civilisation » où les hommes se bousculent, s'entrechoquent et s'entretuent.

 

 Il y a dans le cœurs des hommes des résurgences qui traversent les siècles. La dignité ne se situe pas dans la condescendance.

 

L'Afrique a très bien compris qu'un monde sans solidarité, c'est une société entière qui fait naufrage.

 

Dans nos sociétés, tout est fait pour détruire l'homme : des administrations qui se trompent – des assurances qui manipulent – des avocats menteurs – la justice du fric – des grandes surfaces qui assassinent les petites entreprises – les grands trusts de téléphonie mobile – internet et ses mille fausses publicités mensongères...

 

L'individualisme fait fureur, on ne pense plus qu'à soi, qu'au cycle rabougri du 1er cercle familial...On a mille amis à travers le prisme faussé de facebook, dans ce monde d'idiots, tout est dans le virtuel, l'amour est un repli sur soi sans les autres!

 

 

 

 



16/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion