La sexualité des jeunes sénégalaises (presse sénégalaise)

 

19% des adolescentes sénégalaises ont commencé leur vie sexuelle entre 15-19 ans, selon une spécialiste de l’Unfpa

 

 

adolescentes-filles

Les adolescentes sénégalaises commencent très tôt leur vie sexuelle si l’on en croit le Dr Selly Kane Wane, de l’Unfpa-Sénégal, qui souligne que sur la tranche d’âge 15-19 ans, quelque 19% ont débuté leur vie procréatrice.

La situation est alarmante au Sénégal concernant la sexualité des adolescentes et des jeunes dont 19% ont commencé sont leur vie procréatrice. Parmi celles ci, 25% sont mariés et 65% sont des célibataires », a affirmé le Dr Wane au cours d’un forum national sur la santé de la reproduction des adolescents et adultes (Sraj) organisé par Enda Santé en collaboration avec l’Unfpa et le ministère de la santé.

Selon le Dr Selly Kane Wane qui s’appuie sur la dernière enquête Enquête démographique et de santé (Eds 5), 15% des femmes de 20-49 ans avaient déjà eu des rapports sexuels avant d’atteindre l’âge de 15 ans. « Une adolescente de 15-19 ans sur 5, soit 19% a déjà commencé sa vie procréatrice. Dans la tranche d’âge des hommes âgés de 25-59, quelque 17% avaient déjà eu leurs premiers rapports sexuels avant l’âge de 18 ans », a encore dit Dr Selly Kane Wane.

Selon elle, en termes de Sraj, de nombreux défis restent à relever notamment pour ce qui est de l’excision, de l’utilisation des services de santé de la reproduction/planification familiale (Sr/Pf) , du mariage des enfants et des grossesses précoces et/ou non désirées qui entraînent une déperdition scolaire importante.

Face à cette situation, Enda Santé en partenariat avec l’Unfpa et la Direction de la santé de la reproduction et du survie de l’enfant, se donne comme mission de contribuer au renforcement des acquis, d’identifier et de renforcer les stratégies innovantes en vue d’améliorer de façon significative la prise en charge des préoccupations des adolescents/jeunes en matière de santé sexuelle et de la reproduction.

Pour ce faire, une centaine d’acteurs de la société civile venant des 45 départements du Sénégal et travaillant sur la thématique et les associations de jeunes se sont réunis depuis dimanche pour l’établissement d’une feuille de route commune devant définir la contribution des organisations de la société civile (Osc) dans la mise en éuvre du Plan stratégique 2014-2018 de santé sexuelle et de la reproduction des adolescents.

Entre autres objectifs, ce forum vise à mesurer le poids du dividende démographique sur le développement durable, de faire le point sur les actions menées par la coalition nationale pour la Sraj afin de capitaliser, harmoniser et partager l’ensemble des bonnes pratiques pour l’amélioration de l’éducation sexuelle des ados-jeunes, tout en établissant une feuille de route commune pour les interventions en matière de santé de reproduction des jeunes et conforme au plan stratégique sur la Sraj.

 



23/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion