La tamkharit au Sénégal

 

images (3).jpg

La fête d'Achoura ou Tamkharit, sera célébrée le 19 septembre 2018, une date qui coïncidera avec le deuxième jour du nouvel an musulman.

 

 images (7).jpg

 

Au Sénégal la Tamkharit est un jour tellement spécial que pour beaucoup de sénégalais. Une tamkharit sans thiéré (couscous) est une fête ratée.

 

C’est généralement autour d’un bon bol de ce fameux couscous que se retrouve la famille, le tout accompagné de poulet, ou viande de bœuf, ou de mouton, sans oublier du lait de vache frais qu’on verse légèrement dans le bol. 

 

images (2).jpg100_2521.JPGimages (4).jpg

 

Chaque année, la communauté musulmane célèbre la Tamkharit ou Achoura. Ce jour de la nouvelle année musulmane est une occasion pour les familles de préparer du couscous avec tous les ingrédients nécessaires. Toutefois, la préparation de ce plat traditionnel nécessite des dépenses. Mais le marché est trop cher. Ce que déplorent les ménagères. Un tour dans quelques marchés de Dakar très fréquentés a permis de se rendre compte du calvaire qu’ endurent les femmes pour se procurer de quoi préparer un bon couscous digne de ce nom. Au marché Tilène où règne une ambiance de fête, les vendeurs, très tôt, comme les clients d’ailleurs étaient tous excités. Les étals étaient bien achalandés. Devant cette diversité de produits composés en partie de tomates fraîches, d’ignames, de carottes, de poivrons, de «yomb», de céréales comme le mil, de viande

 

Ce qui est touchant le jour de la fête, c’est la générosité des gens. Si vous êtes non sénégalais vous avez l’embarras des invitations ou encore des plateaux de couscous offerts par les voisins .

 

Et pour les plus jeunes, la fête se transforme en une sorte de Noël, au Sénégal on parle de « Tajabone», nom emprunté par le chanteur sénégalais Ismaël Lô pour l’un de ses plus grands succès. De porte en porte, tambours fabriqués à l’aide de boîtes, les jeunes parcourent le quartier aux chants de « Tajabone », et récoltant des pièces de monnaie qui finiront chez le boutiquier pour des bonbons.

 

images (1).jpgachoura.jpg

 

D’autres plus âgés, s’adonnent à une tradition locale : des déguisements vestimentaires. Un jour de prière et de grâces.

 

Le sens de Tamkharit est profond, c’est avant un jour de jeûne, de prière et de grâce qui « efface » les péchés de l’année précédente.

Il est également recommandé, à l’occasion de rendre heureux les orphelins, de rendre visite aux personnes malades, d’être solidaire et généreux avec les membres de sa famille. La nuit et le jour de Tamkharite (Achoura) regorgent de grâces et de bienfaits qu’il importe de connaître pour mieux en tirer profit en adoptant une conduite appropriée. Partout à travers le Sénégal des récitals de Coran sont organisés dans les artères des quartiers pour rendre grâce Prophète Mouhamed .

 

images.jpg



18/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion