La toute grande fête de la fin du ramadan à Khonkhoma: "la korité" (à suivre)

.20130218-c200121-ca000[1].jpgcroissant_lune_4j_mto_d60-642x483[1].jpg78365945_o[1].gif


 

DSC01190.JPG Ce samedi, c'est la grande découverte de mes amis peuls de Khonkhoma - Emilien sera baigné dans la famille peule que je fréquente depuis quelques années

C'est aussi aujourd'hui la grande fête musulmane de la fin du ramadan: la korité, en conséquence, la grande majorité des sénégalais se rassemblent par famille, les petites échoppes ferment et les taxis collectifs se font très rares.

A peine arrivé sur la grand route de bitume, nous arrêtons un premier taxi qui à un passager, nous sommes trois: mon ami Suisse Michel que j'ai connu l'an dernier à la résidence Paradis, Emilien et moi, très vite le marché se fait: proposition de nous conduire au village pour 5000CFA, l'accord est instantané, le passager s'arrête au rond point de Ngaparou où nous bifurquons vers Ngeykokh puis, Sindia.

 

A Sindia, c'est devenu une tradition: arrêt à la station Shell pour se rafraîchir d'une bière fraîche (aucun alcool chez les peuls)

Nous en profitons pour prendre 5 litres d'eau fraîche, quelques boissons fruitées pour nos amis et des bonbons pour les enfants.

 

Direction la grand route vers Thies, 1 km de Sindia, arrivée au centre du village, maison de la chef Binta, depuis un mois et demi, j'avais quitté ces sympathiques amis, période de ramadan oblige, je n'avais pas l'outrecuidance de déranger leur jeune du temps de midi...

 P1250084.JPGP1250088.JPGP1250085.JPG


A peine sortis de la voiture du sympathique taximan, nous sommes accueillis par Binta et Wolé, les familiers habituels sont là, des femmes s'activent à la préparation du repas, il est près de treize heure déjà! (oignons en masse découpés en minces lamelles, chair de chèvres, pomme de terre saucissonnées ...)

 

Le temps de ces semaines passées en dehors de ces peuls m'a paru une éternité, aujourd'hui, tout est réparé, tout se refructifie .

La présentation de mon ami Michel et d'Emilien doit se faire presqu'à chaque poignée de mains. Des dizaines d'yeux s'étourdissent et s'émerveillent.

 P1250128.JPGP1250137.JPG

Après ce premier bain, j'emmène mes visiteurs à travers le village, de famille en famille, le même accueil partout, la même bienvenue, quelques mots de wolof éclaircissent nos relations. Michel et Emilien sont très rapidement acceptés , leur immersion est un bain de jouvence inattendu!

 

Après le repas dans plusieurs familles, le temps de la pause, les femmes peules revêtent leurs plus belles parures de ce jour de fête

 

P1250114.JPGP1250159.JPGP1250145.JPG


Très vite, la journée se passe, déjà le soir tombe à l'horizon, le croissant de lune accompagné de deux uniques étoiles, Khonkhoma tombe dans la pénombre et le temps est venu de repartir vers Ngaparou...

 

 

 

 



16/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion