La Vie repart avec Abi, Mame Diarra, Hélène, Jeanne, Nina, Wolé, Binta... - Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

La Vie repart avec Abi, Mame Diarra, Hélène, Jeanne, Nina, Wolé, Binta...

Je connais la distance et le prix à payer et je sais la souffrance

je m'y suis habitué...
 
-font-b-African-b-font-font-b-animals-b-font-elephant-painting-on-canvas-landscape[1].jpg
 
Mais des tourments de l'enfance de ces chemins pour résister
J'ai dressé tant de défenses pour ne pas m'y noyer...
 
Afr_olifant_07_533735[1].jpg
 
3067187367_1_7_QYlGU4Qq[1].jpg
 
gnou-afrique-1[1].jpg

Et je reprends ma route comme on reprend de l'air
M'aguerrir de mes doutes et du froid de l'hiver...
 
boeuf%20watussi%20-%20bos%20taurus[1].jpg
 
 
Et je reprends ma route comme on reprend de l'air d'une main, d'une écoute me relever d'hier
Des souvenirs en poussière...
 
Zebres-de-Hulhulwe[1].jpg
 
photo.1420893[1].jpg
 
Des cendres à jamais dispersées et ces démons de misère à qui je dois pardonner et chaque jour plus fier et respirer et m'élever et chaque amour, chaque prière pour achever le passé...
 
376974397-autruche-d'afrique-savane-kenya-groupe-d'animaux[1].jpg


Afrique-reserve-phacochere-savane-Pumbaa-ag[1].jpg


Il faut suivre sa route cicatriser le passé se guérir de ses doutes chaque jour avancer...
 
transport_de_foin[1].jpg
 
Il faut suivre sa route chaque jour avancer oublier ses déroutes pour enfin respirer
Et je reprends ma route comme on reprend de l'air mais si longue est la route vers tout ce qu'on espère
 
Oui, merci de suivre ma route...je la reprends indéfiniment vers ces grands paysages,
vers tout ce qui m'attire,
ces animaux qui font partie de moi,
ces transporteurs d'avoine à la silhouette des sioux,
ces femmes qui n'ont pour seul avenir tracé que l'infini de la vie qui passe,
tous ces enfants qui tracent l'avenir du monde et ce grand soleil qui réchauffe tous nos cœurs...
 
Kenya-animaux-elephants-savane-groupe-ag[1].jpg
79240f81[1].jpg
 
cover%20pic[1].jpg
 

Je connais la distance et le prix à payer et je sais la souffrance je m'y suis habitué mais des tourments de l'enfance de ces chemins pour résister j'ai dressé tant de défenses pour ne pas m'y noyer et je reprends ma route comme on reprend de l'air m'aguerrir de mes doutes et du froid de l'hiver et je reprends ma route comme on reprend de l'air d'une main, d'une écoute me relever d'hier des souvenirs en poussière des cendres à jamais dispersées et ces démons de misère à qui je dois pardonner et chaque jour plus fier et respirer et m'élever et chaque amour, chaque prière pour achever le passé il faut suivre sa route cicatriser le passé se guérir de ses doutes chaque jour avancer il faut suivre sa route chaque jour avancer oublier ses déroutes pour enfin respirer et je reprends ma route comme on reprend de l'air mais si longue est la route vers tout ce qu'on espère... 



29/09/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion