Le Sénégal s'envole vers une démocratie nouvelle

367a0d96d51f168dcf1a5a6492d5adc0.gifdw2.gifdw2.gifdw2.gifdw2.gifdw2.gif

téléchargement (2).jpgimage3-1.gifcinq-candidats-presidentuelle-300x180.jpgimage3-1.gif

3319382446_1_2_UVDHFuxm.gif
tumblr_lha4s0MgCk1qzt4vjo1_500.gif
troupeau-de-zebus.jpg
voyage-tourisme-afrique-du-sud_5169187[1].jpg
1309524-Girafe.jpg
Zebra-foal-web-620.jpg
2358663431.jpg
suedafrika_tierwelt_02.jpg
mot-vote-anime.gif

Ces élections sont très ouvertes: le président sortant fait face à quatre opposants de très grande valeur qui ont fait chacun une campagne propre, de la classe des sénégalais, ils avancent dans leurs programmes chacun de nouvelles valeurs telles qu'une meilleure gouvernance, une meilleure gestion des biens publics, une répartition des richesses plus équitable entre les différentes couches sociales, une dépendance en rupture avec l'ancienne colonie, LA FRANCE et les grands financiers étrangers...

Ils peuvent facilement se partager la moitié des suffrages et faire basculer l'élection vers un second tour auquel cas il formeraient un front infranchissable pour le pouvoir sortant.

On sent dans les derniers discours de Macky Sall une crainte, une peur, une désespérance de victoire au premier tour voire le dénigrement de ses opposants.("Jetez les bulletins de mes opposants à la poubelle")

 

En Afrique, on dit que "le lion ne rugit que lorsqu'il a peur"

info_flash.gif
ob_a9e232_53576.gif
DSC02957.JPG
Monsieur le Président, vous avez mis votre pays sur la voie de l'Emergence
5-PCS-Enfants-Triangle-Jouet-Main-Lancer-Parachute-Cerf-Volant-En-Plein-Air-Jouer-Jeu-Jouets.jpg
Le nouveau président deviendra

le cinquième Président du Sénégal
S
a mission sera d'être AVEC les pauvres CONTRE la pauvreté!

 Les bureaux de vote du Sénégal viennent de fermer, il est 18 heures ici, heure de Dakar - 19 heures, heure de Paris

 

Les premiers résultats ne sont - semble-t-il pas attendus avant demain ou après-demain.

Les votes des Sénégalais se sont déroulés dans un climat de paix civile.

On ne note aucun débordement contrairement aux élections législatives de 2017 où des bureaux de vote avaient été saccagés dans la cité mouride de Touba.

QUELQUES CHIFFRES...

 

Le Sénégal, c'est 6,5 fois la superficie de la Belgique avec 15 millions d'habitants

Pour ce scrutin:

- 6.683.043 électeurs

- 15.397 bureaux de vote

- 40.000.000 de bulletins de vote...

- 5000 observateurs dont 900 étrangers

 

On note de très grands écarts de chiffres de population avec 1.687.826 électeurs pour la seule Dakar et 3.067 bureaux de vote à elle seule.

 

Il est certain que l'on peut prévoir un vote-sanction de la population sénégalaise et notamment celle de Dakar qui ne  pardonnera pas à Macky Sall d'avoir emprisonné son maire Khalifa Sall pour des irrégularités financières mais on suppose que cet écart est motivé pour des raisons strictement politiques d'écarter un adversaire redoutable, or la bataille se joue principalement à Dakar et l'opposant Idrissa Seck devrait y recueillir un score important: soutenu par Khalifa Sall ainsi que par Abdoulaye Wade, l'ancien président, très influent dans l'importante communauté mouride de Touba.

 

Le président sortant a en face de lui 4 concurrents de très grande qualité qui soulèvent les vraies questionnements sur sa gouvernance.

 

Il a contre lui aussi le système des parrainages qui a réduit de manière drastique le nombre des prétendants et des femmes et qui de ce fait peuvent se retourner sur son initiative.

 

A travers les médias internationaux et notamment France 24, on sent très nettement l'influence française en faveur du candidat-président qu'elle tacle de "grand favori" alors que parcourant les milieux sénégalais JE constate qu'il n'en n'est rien et que les sénégalais vont se réveiller pour installer un nouveau président.

 

Mathématiquement, pour éviter un second tour, Macky Sall devra obtenir 50.1% des suffrages, c'est à dire, que chacun des candidats-opposants pourrait chacun se satisfaire de 12.5% des suffrages pour provoquer un second tour auquel cas, toute l'opposition ferait bloc contre le pouvoir sortant. Ce serait d'ailleurs un désaveu très net du Président.

Et en plus, il suffirait que le candidat favori de l'opposition ou un autre récolte plus de suffrages pour que ses coéquipiers puissent réduire leur score tout en favorisant LE SECOND TOUR...

 

Selon les estimations, Macky Sall ne gagnerait pas la bataille de Dakar

Il perdrait des villes importantes comme Touba - St-Louis - Thiès et Ziguinchor en Casamance.

 

 DERNIERES TENDANCES PREMIERS DEPOUILLEMENTS

 

On note une chute importante de Macky Sall au profit de deux opposants: Idrissa Seck et Sonko...

Le danger peut venir d'une déconfiture des deux autres opposants qui n'apporteraient pas aux 2 meneurs les 50,1 % de l'opposition réunie

 

Les Sénégalais vont vivre leur nuit la plus courte de 2019...et moi aussi!

 

 

 

Elections présidentielles 2019... le maire de St-Louis et ministre, le ministre du transport aérien, le frère de la Première Dame du Sénégal...n'ont pas pu voter car leurs noms ne figurent pas sur les listes électorales 




23/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion