Les africains doivent apprivoiser la tendresse...

Dans l'Afrique profonde, les relations hommes/femmes sont aux antipodes

de ce qui existe sur le vieux continent.

 

Le féminisme à été un ensemble de mouvements et d'idées politiquesphilosophiques et sociales, qui partageaint un but commun : définir, établir et atteindre l'égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Le féminisme avait donc pour objectif d'abolir, dans ces différents domaines, les inégalités homme-femme dont les femmes étaient les principales victimes, et ainsi de promouvoir les droits des femmes dans la société civile et dans la sphère familiale.

 

"L'égalité" implique l'exclusion des différences entre les deux sexes"

noel-creche-3.gif

 

Toutes nos sociétés occidentales se sont jetées aveuglément dans les bras de ce noble idéal à tel point que sous l'influence des MLF de tout poils,

on assiste aujourd'hui à un renversement des rôles, à une domination inversée

 

 

12623135_q.jpg

 

Les hommes ont abandonné ce qu'ils avaient de meilleur à apporter à leur femme: la tendresse et  la protection (et dieu sait si elle devient majeure dans nos sociétés post-industrielles) , on assiste actuellement à des hommes qui ont cédé tout pouvoir, on assiste dans le monde du XXIème siècle à la domination des femmes sur les hommes, les couples volent en éclats dans une société de plus en plus "féminisée", la femme moderne est devenue maître de sa propre sexualité, de son propre corps, de ses propres jouissances, dans le couple, cela mène à tous les échecs, elle a son indépendance financière, elle est protégée de toutes parts par une  police et une justice qui se sont outrancièrement féminisées,...

 

 

gifs33.gifgifs33.gifgifs33.gif

 

 

A ce stade, l'homme n'a plus rien à dire, il n'a qu'à se résigner aux impératifs donnés par "la justice féminine". La pire des trahisons -et ce qui fabrique sa nullité se situe au sein des couples, la dépénalisation - aussi bien pour le mari que pour l'épouse - de ce qu'on appelait jadis "l'infidélité".

 

La fidélité du couple a été banalisée par tous les mouvements féministes qui n'avaient rien à y gagner!

 

On assiste aujourd'hui à des drames humains, à des tragédies familiales où des hommes, mus par la passion amoureuse, se voient éjectés de leurs foyers, de tout ce qu'ils ont construit, on voit des ex-épouses s'installer confortablement dans de nouvelles relations, protégées par des justices féminisées de manière excessive.

On voit des hommes qui ont cru à l'amour et qui ont tout perdu, et qui y croient encore...et qui y croient toujours...

 

Je suis un adversaire absolu de cette nouvelle domination, pire, tout le mouvement MLF se nourrit des toutes ces femmes qui n'ont pas affronté la construction des couples.Il est constitué de toutes ces femmes refoulées qui n'ont pas enfanté, qui vous donneront toutes les leçons du monde sans le faire avancer... dans la voie de l'entente et de la compréhension réciproque.

 

etoil019.gif

 

L'AFRIQUE est à des années lumière de cette inadéquation,

ICI, les femmes - comme nos grands-mère jadis - jouent leur rôle d'épouses maternelles,

ICI, les femmes ont gardé toute leur vénération pour le père de leurs enfants,

ICI, la femme est faite pour donner LA VIE, ICI, il y a la complémentarité des rôles de chacun,

ICI, l'amour est une procréation infinie de chaque jour.

 

ligne-gif-055.gifligne-gif-055.gif

 

ICI, les femmes sont "faites" pour les hommes... comme Adam pour Eve, comme Eve pour Adam,

ICI, l'amour est une utilité pour assurer le futur de tous,

ICI, le sexe est sublimé dans la procréation, cela signifie la garantie des générations futures,

il n'est nullement un automatisme égoïste des pulsions humaines,

 

ICI, le mari est encore UN HOMME!

 

univers[1].jpg

 

Ce faisant, ici,  la plupart des relations sexuelles entre hommes et femmes débouchent sur la procréation, ici, le sexe n'est pas un jeu mais une nécessité vitale et sociétale.

Les couples africains n'ont pas appris à apprivoiser la tendresse sexuelle. Il n'y a ici aucun signe extérieur d'une quelconque relation entre l'homme et la femme, tout geste tendre est strictement réservé à la chambre des ébats. Je reconnais que- sans tomber dans les excès de nos sociétés - il serait bien de laisser entrevoir des sentiments d'attirance mutuelle.De même l'acte sexuel n'est que trop rarement précédé de la tendresse préliminaire.

 maquillage_femme_noire.jpg

L'Islam est une grande religion, certaines de ses règles cadrent mal avec nos sociétés puisqu'elle mets les couples dans une inégalité de droits:

 

La Charia contient la doctrine des normes de comportements sociaux, culturels et relationnels entre tous les musulmans

 

La religion de l’Islam est venue avec la justice et a accordé à l’homme et à la femme chacun son juste droit. La femme ne subit pas d’injustice. Son honneur demeure sauf, ainsi que sa dignité et sa chasteté. L’Islam a fait que la femme soit pure, préservée d’être un objet de distraction et d’amusement pour les hommes injustes ou que son droit ne soit perdu.

Parmi ces règles de comportements, il y a la bienfaisance de la femme envers son mari, qu’elle s’acquitte  de son droit et qu’elle lui obéisse dans ce qu’il fait gagner l’agrément de Allâh 

Si elle prive son époux de son droit de jouir d’elle sans excuse légale elle commet un grand péché et les anges la maudisse

 

images (2).jpg

 

si la femme accomplit ses cinq prières et qu’elle jeûne son mois et qu’elle fait preuve de chasteté,

et qu’elle obéit à son époux,

il lui sera dit : "rentres de n’importe quelle porte du Paradis que tu veux" .

 

L’écrasante majorité des femmes du Sénégal voire de l’Afrique se heurtent au carcan des réalités  coutumières et traditionnelles qui minimisent leur participation à la gestion de la cité. Les conditions de la femme  se dégradent surtout au Sénégal avec un taux d’alphabétisation faible (35%), une forte mortalité maternelle (401%0), un indice de pauvreté de (61%) et niveau faible de scolarisation. A celles là s’ajoutent les violences au sein du couple, les mutilations sexuelles, les mariages forcés et les difficultés liées à la polygamie…Derrière ses attributs, se cachent une même réalité, la condition de la femme en Afrique en général et au Sénégal en particulier.

 

 téléchargement.jpg

 

 Les couples africains sont comme les autres. Ils s’aiment, se disputent, se fâchent, et divorcent également.

« Il existe de nombreuses causes de discordes dans un couple. Généralement, l’implication (excessive) de la famille dans la relation a pour conséquence de compliquer bien des choses. Ensuite, il existe des relations bâties sur le désir et les intérêts. Ces genres de relations ne sont pas durables, car dépourvues de tous fondements amoureux. Cette absence d’amour entraîne donc de nombreuses frictions.

 

ET POURTANT....

téléchargement (1).jpg

- la mosquée est une obligation des hommes

- les jeunes femmes qui ont leurs règles n'y entrent pas

- le mari musulman peut partager jusqu'à quatre femmes

- chacune d'elles est fidèle au mari commun

- le témoignage d'un homme équivaut à celui de deux femmes

- la femme hérite de la moitié des biens de l'homme

- l'homme musulman peut épouser une chrétienne ou une juive

- la femme musulmane ne peut épouser un non-musulman

- l'homme peut voyager sans son épouse

- la femme musulmane ne peut voyager qu'en compagnie de son 

  mari ou d'un proche

- le Djiad est réservé exclusivement aux hommes

- les femmes peuvent porter des habits de soie et des bijoux en 

  or, contrairement aux hommes

 

images (3).jpg

 

Dans bon nombre d'actes culturels et de transactions, il y a égalité, la femme peut vendre et acheter comme l'homme...

 

mais à l'"égalité", je préfère "la complémentarité" qui respecte chacun dans son être, dans son savoir-être, dans ses pulsions, dans ses doutes, dans ses espoirs, dans ce qui les réunit dans l'amour des hommes...  

 

 

 



19/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion