Les amours d'Afrique sont à l'image des vagues de l'Atlantique...

Mes chers lecteurs,

 

je vous entraîne dans une folle aventure qui n'en finit pas de finir...

 

si je vous disais que Diarra s'en est allée vers d'autres ciels et qu' Hélène est devenue depuis hier ma cinquième femme d'Afrique....

 

Ici, les amours sont des vagues tumultueuses et futiles... Ici, s'écrit le sentiment de l'éphémérité de nos vies!

 

Je marche, je perd, je tombe, je crie, je pleure, je prie, je pleure, j'ai mal et j'avance....

 

 ab-cadre-vague-verte-sur-fond-d-ocean-bleu[1].jpg

J'ai vu Diarra le vendredi, une visite parentale, dans son quartier, 2 jeunes se sont tués en voiture la nuit préédente,

J'ai quitté Diarra qui assistait à l'enterrement le lendemain à Thiès

 

Le dimanche midi, Diarra m'annonce le décès de son grand père, elle restera dans le cadre familial jusqu'à l'enterrement...

Celui-ci est programmé pour le mardi , le mercredi, je suis à Khonkhomma où j'y invite Diarra qui prend la mouche...

 

Jeudi et vendredi, je me retrouve sans nouvelle d'elle, j'apprends qu'elle confie à Mamadou que sa maman est restée au village(en brousse) et qu'elle veille sur les enfants à Thiès mais d'elle, je ne reçois aucune explication...

 vague11[1].jpg

J'avais déjà l'an dernier rencontré Hélène qui était avec un jeune français et qui formaient un couple sympa, je l'ai revue, elle tient aussi une boutique de produits de beauté, hier, je l'invite à dîner, Mamadou se pointe, je l'enjoint de demander à Diarra quand elle vient et si elle va me laisser longtemps dans l'incertitude inconfortable... je lui envoie un sms: "dis-moi quand tu viens réponse avant 18  heures"

Mamadou s'énerve, la conversation avec Diarra tourne au vinaigre, j'envoie un ultime SMS : "la liaison est terminée"

 

le soir même, Hélène dormait chez moi... 



05/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion