www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Dimanche 11 octobre (17) Jardin

Ce lundi, le réveil se fait très tôt...Il est grand temps d'aller découvrir la poussée des plantes au jardin de brousse.

Ce jardin appartient à mon ami Cheik, il fait s'étend sur un demi-hectare

IMG_0496.JPGL'an dernier, nous avions commencé nos semis en décembre en pleine saison sèche, l'insuccès nous guettait et devint triste réalité.
Nous avions des carottes, des fraisiers importés de Belgique vers la France et de France vers ce coin d'Afrique, des salades, des petits pois... d'abord, la levée des semences fut très irrégulière, nous connaissions encore très mal les insectes du sol africain. Nous avions protégé nos fraisiers de paille d'arachide mais les ardents rayons solaires les flétrirent à outrance et ils finirent par disparaître les un après les autres.

DSC04503.JPG

P1180510.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au jardin de Cheik, réside dans un minuscule abri de fortune un africain chargé de l'arrosage et de l'entretien, une partie des récoltes lui est attribuée, il cultive lui-même de jeunes plants de manguiers, des haricots en pagaille qu'il vendra à son profit sur les marchés environnants.

DSC04537.JPGP1080279.JPGL'ARROSAGE!!!.... les africains investissent leurs petits deniers dans l'alimentaire journalier, les maigres réserves s'épuisent très très rapidement de telle sorte que rien ne peut être investi dans le moindre matériel de base. Donc ici, achat d'outils, d'arrosoir, de semences, de clôtures... Les arrosages ici pratiqués de grand matin et en soirée ne suffisent pas, les plantes souffrent... la seule solution est le goutte à goutte qui maintiendrait une humidité constante...l'investissement toujours!

Mon ami Dante, cultivateur à Montignac conseille des plastics anti-UV... mais notre surface est immense, des essais seront fait à petite échelle...

P1080284.JPG
Ce dimanche, après avoir pris deux taxis successifs, j'arrive à Gandigal, après plusieurs hésitations, je me dirige vers l'une des pistes qui mènent au jardin, demi tour obligé pour bifurquer sur la bonne piste... 15 minutes de marche sous le soleil tapant....

Spectacle étonnant à mon arrivée, le champ est couvert de plantes d'haricots verts qui se sont ramifiés les uns aux autres, la récolte sera bonne si les pluies ne cessent pas: 2 à 300 kilo à coup sûr.

Tous nos semis de maïs sucré, d'haricots jaunes, de carottes, d'oignons ont été envahis par la végétation et du coup disparaissent sous les haricots, manque d'arrosage, soleil... bref, le nouvel échec est là.

Tout est à refaire, seules des plants de potirons s'évertuent à survivre tant bien que mal, des photos arriveront bientôt car mon appareil...était resté à la villa. L'après-midi dans la famille Cheik...(21)

P1170845.jpg



15/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres