Majestueuses plages du Sénégal - réchauffement climatique et montée de l'océan...

La tempête de septembre dernier qui a endommagé plusieurs habitations le long de la côte sénégalaise a rappelé l'urgence de lutter contre l'avancée de l'océan. Les effets de l'érosion côtière sont visibles depuis les années 1980 mais les solutions arrivent moins vite que les vagues.
Une fois de plus les griffes de l'océan ont entaillé la côte sénégalaise. A Dakar, Saint-Louis et sur la Petite-Côte, la tempête a détruit des habitations et inondé des cimetières.
Le phénomène n'est pas nouveau et les élus des localités les plus touchées appellent aujourd'hui à des solutions durables. Depuis des années, l'océan gagne inexorablement du terrain, bien aidé par l'exploitation de sable et la frénésie immobilière.
L'érosion côtière gagne du terrain

 

e98e64a73a9d89feeadb16f198b9c19621c13686.jpg


Ainsi, un quart du littoral sénégalais présente des risques élevés d'érosion et le tourisme, l'un des principaux moteurs de l'économie du pays, est aujourd'hui sérieusement menacé par la disparition des plages.
En 2007, un programme régional de lutte contre l'érosion côtière avait été adopté par l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Depuis cette date, la côte de Rufisque, touchée la semaine dernière, est censée bénéficier du renforcement et du prolongement d'une digue existante.

 

(des photos de cette dégradation du littoral sénégalais suivront)



29/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion