www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Mardi 23 septembre (8) avec Pape visite chez mes peuls

Ce mardi, c'est ma troisième visite à mes amis peuls de khonkhoma, j'y suis accompagné d'Abi qui a revêtu une très jolie tenue sénégalaise, pas question d'ébouriffer mes amis avec des tenues européennes, chez eux, il n'y a pas de place pour l'excentricité.

Nous sommes partis vers les onze heures avec mon notre ami Pape, taximan fidèle.

Pape est un très gentil garçon d'une trentaine d'année qui vit avec sa maman dans la cité de M'Bour à 5 km de Saly.

Malgré sans doute le peu d'école, il s'exprime dans un très bon français, il est musulman et pratique cette vertu que j'aime, la modestie. Il est aussi pétri de l'humour africain. Il passe ses journées à ...attendre le clients dans la longue allée  de la cité Plein Sud où je résidais l'an dernier. Il faut dire qu'actuellement, il n'y a pas grand monde là-bas, tout au plus une petite dizaine de résidents y crèchent sur les trois cents habituellement en bonne saison... de novembre à mars: l'été sénégalais.

P1190225.JPG

Sa voiture est une tout vieille Peugeot au compteur de 352.000 kilomètres, il l'entretient comme il peut avec ses maigres revenus actuels ( 2 ou 3000 FCFA par jour!) A travers toute ses attitudes, je perçoit une certaine mélancolie, une tristesse naissante, Pape est entrain de perdre une partie de sa jovialité... le moteur de sa Peugeot crache de l'huile par l'échappement, il faut refaire les segments, coût: 65.000 CFA, il veille au niveau de l'huile, roule doucement, je sens qu'il perd petit à petit confiance dans sa calèche. Je lui ai "prêté" un peu d'argent, Ici, cela ne se fait jamais car l'argent prêté  n'est jamais rendu, non pas par malhonnêteté mais parce qu'il sert à la survie!

Ce n'est pas le cas de Pape, je sais qu'avec la bonne saison, l'argent reviendra petit à petit au fur et à mesure de ses courses, mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat car le montant est plus que modique.

Et nous voilà partis pour une route de 15 kilomètres vers Grandigal, Ngeykokh, Sindia et...Khonkhoma.

P1090334.JPG

Les villageois de Khonkhoma et surtout les enfants connaissent très bien la voiture de Pape, ils peuvent même la repérer de  loin. Pape m'y a conduit maintes fois l'an dernier, c'est lui qui est venu m'y chercher pour me conduire à l'aéroport en février.

 

C'est tout un réveil lorsque la voiture de Pape monte sur la piste qui relie la grand route de Thiès vers le village, partout des enfants accourent et les plus rapides s'agrippent à notre voiture qui roule à la vitesse de l'éléphant.

Pape connait tous les pièges de cette piste, les contourne allègrement pour enfin aboutir sur...la Grand Place, là où tout le monde se rassemble, là où se trouve la maison de Binta, chef du village et sa fille Olé.

C'est Olé qui nous accueille chaleureusement comme toujours, Binta est en course à M'Bour, elle sera là l'après-midi pour le repas.



24/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres