www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Mardi 23 septembre suite (9) Visite avec Abi et Pape chez les peuls

P1090452.JPG

Abi en tenue sénégalaise traditionnelle...les yeux d'Abi sont des diamants noirs...

 

Ce mardi, en route avec Pape et Abi vers nos amis peuls.

Accueillis par Olé, une grande sœur pour moi, j'ai plein d'amour paternel pour elle. Entre elle et moi, entre elle et Abi la complicité est toujours au rendez-vous de nos estimes réciproques. Comme Abi, Olé a - je ne sais quoi - qui m'enivre et qui fascine tous les sens profonds de mon être. Je la sens radieuse, je touche sa tendresse infinie, sur cette petite terre, il m'est devenu inutile de mourir, avec Abi et Olé, je suis déjà au paradis des dieux.

Le plus difficile pour moi est de franchir nos deux races, nos deux cultures, nos deux langues, déjà, j'ai fait quelques progrès dans sa seconde langue, le polaar, Olé et Abi sont les super protégées de mon ami Mamadou Ka, il sait, il pressent ma vénération pour ces deux femmes qui me font rayonner dans l'amour des peuls. Olé sait que j'ai pour Binta une tout aussi tendre complicité et une infinie admiration

P1090461.JPG

Olé dans toute sa générosité, sa toute grande tendresse, le sourire de tout le Sénégal... les yeux de Olé sont des perles d'émeraude...

P1090565.JPG
Binta, chef de tribu, je me sens tout petit devant cette femme, elle règle au mieux tous les petits problèmes de ses villageois, l'an dernier, j'ai vu perler dans ses grands yeux, des larmes de tendresse...Les yeux de Binta sont des révolvers de tendresse...

Encore un mot de Olé, elle me fit souvent penser à une grande sœur, elle a le sens maternel poussé à l'extrême, il y a toujours un bébé dans ses bras, je le prends souvent dans les miens, c'est une joie très profonde de sentir une tout petite fille d'Afrique qui s'endort dans vos bras...

Olé comme à son habitude prépare le grand repas de chaque jour, le lessive est suspendue au fil de ses émotions, elle vaque au moindre souci de ses visiteurs, je lui ai offert par Abi quelques fruits achetés à Sindia, Abi a un peu d'argent qu'elle confiera à Binta, ici, cela se pratique comme cela, discrètement dans la poignée de mains et le sourire de l'approche de nouvelle retrouvailles, Ici, ce sont les femmes entre elles qui font rayonner le monde.

 

le repas est prêt, déjà, je suis appelé dans quelques familles pour y soigner quelques maux, là, l'oncle de MAMADOU qui souffre d'un abcès au bras gauche: anti biotiques, tout de suite ... à prendre à fond

là, quelques cinq petits gars fraîchement circoncis en tenues blanches: doliprane 1000 ...2 fois par jour pour soulager la douleur, plus loin, un tout jeune ado: mal de dents, même remède...

P1090503.JPG

ce soir, viendra le tour d'un français, patron d'une pizzaria à Saly, crampes dans le ventre, à nouveau antibiotiques...

retour chez les peuls, lecture du mode d'emploi pour la vaccination des zébus, il faut savoir!... sous cutané ou intramusculaire...fréquence...administration orale...précautions contre les bêtes en gestation... quel métier!P1090481.JPG

P1090501.JPGP1090566.JPGP1090610.JPGP1090605.JPGP1090617.JPG
L'hivernage est bien là ! tous les sentiers sont envahis d'une végétation luxuriante... les zébus se retrouvent au paradis et je suis parmi eux, comblé... en paix avec moi-même et l'idéal qui ne me quitte jamais... à bientôt

 

 



24/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres