Lettre ouverte à Emmanuel Macron, Président de la République Française....(version définitive) - Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Lettre ouverte à Emmanuel Macron, Président de la République Française....(version définitive)

LETTRE OUVERTE A EMMANUEL MACRON, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

 

 

"La mondialisation est inéluctablement liée au développement industriel, mais telle qu'on nous l'impose,

elle n'est rien d'autre qu'une régression:

la soumission de la vie spirituelle et culturelle de l'humanité

aux lois aveugles de la circulation du capital et de la technologie."

 

images (3).jpgnamibie-supermarch-.jpg

 

 

 

Monsieur MACRON,

 

 

 

Comme Antoine Glaser l'a si bien souligné, les destinées politiques, religieuses, sociales et économiques de l'Afrique ont complètement échappé à la France.

 

Tous les dirigeants français ne se sont véritablement jamais intéressés à sa complexité.

 

Dans ses colonies, la France a cherché à former des Africains à son image sans en comprendre leurs spécificités et leurs aspirations profondes. Cette méconnaissance de l'Afrique et des Africains à conduit la France à des analyses anachroniques et à sous-estimer la richesse économique et humaine de ce continent.

 

Les plus grands groupes industriels français perdent des contrats qu'ils pensaient leur être dus et des parts de marché face à leurs concurrents chinois.

 

G20 Mondialisation et altermondialisme

 

téléchargement.png

 

Même si le G20 s'inscrit dans une vision à long terme et partagée de la croissance mondiale, même si le prix des matières agricoles, l'emploi des jeunes, la protection sociale figurent à son agenda, il est remarquable que des pays comme la Chine et l'Inde qui comptent de très fortes populations vivant sous le seuil de pauvreté y siègent alors qu'aucun de pays d'Afrique n'y soit représenté.

 

En outre, dans certains pays du G20, on assiste à des dérives autoritaires avec de nets reculs de démocratie.

 

Tous les observateurs éclairés du monde savent que la mondialisation conduit au dérèglement des économies nationales, à l'hégémonie des grands groupes internationaux, à la dispersion des particularités des peuples et à des délocalisations sauvages.

 

Le système économique mondial doit au contraire mettre en avant des valeurs comme la démocratie, la justice économique, la préservation des ressources naturelles et de l'environnement et tous les droits humains pour créer une « mondialisation » mieux maîtrisée et plus solidaire.

 

Les grands décideurs de ce monde se doivent de migrer d'une mondialisation incontrôlée vers un altermondialisme qui doit permettre d'alléger les dettes des pays pauvres en développant le commerce équitable, de démocratiser les règles des grandes organisations internationales, les débarrassant de lobby's outranciers, de freiner l'épuisement des ressources naturelles afin de promouvoir la défense des droits de tous les hommes. Votre conception sur l'évolution démographique du monde et de l'Afrique en particulier  

 

 

Votre conception sur l'évolution démographique du monde et de l'Afrique en particulier

 

 

Vous avez  estimé au sommet du G20 que les familles africaines de 7 à 8 enfants formaient un problème « civilisationnel » Cette réflexion péremptoire de la part d'un chef d'Etat français n'est nullement étayée par les projections actuelles de l'évolution démographique africaine et mondiale.

 

Faire un lien entre le taux de fécondité et une conception civilisationnelle de l'Afrique est une outrance et une faute.

 

Qu'est-ce qu'une population « civilisée » ? Est-ce une mondialisation effrénée et le largage des plus démunis  ou au contraire une sociabilité plus humaine et fraternelle ? Est-ce la recherche des enrichissements individuels au détriment de la collectivité ? Est-ce la notion de « l'avoir-pour-soi » ou celle « du savoir-être-avec-ses-frères ? Est-ce une mondialisation outrancière qui fabrique des pauvretés au détriment d'un avenir meilleur pour tous les hommes? 

 

 

 

Monsieur Macron,

 

 

1°/ l'indice de fécondité et le taux de natalité d'une population donnée ne sont pas les facteurs essentiels de son sous-développement.

 

2°/ En Afrique, ce taux est passé de 6,5 à 4,7 en 20 ans...

 

3°/la baisse de la fécondité n'est pas directement un facteur favorable à la croissance économique d'une population, c'est exactement l'inverse qui se produit : c'est sa croissance économique qui réduit son taux de fécondité !

C'est exactement ce qui a entraîné la baisse du taux de natalité et le vieillissement des populations européennes pour en arriver à ce que 19,2% de la population française soit constituée par "les plus de 65 ans..."

 

4°/Il faut donc investir massivement dans le développement économique éducatif et industriel de l'Afrique afin de stabiliser et réduire sa fécondité qui assurera un mieux-être à tous les africains.

 

5°/Ceci nécessite que les Etats africains deviennent des Etats démocratiques évitant par là les inégalités outrancières entre leurs autorités et leurs peuples.Tant que ces Etats spolieront leurs populations par une corruption au haut niveau du Pouvoir, les Etats occidentaux et américains, la Banque Européenne et la Banque Mondiale nourriront la plus grande des frilosités à investir dans cette région du monde.

 

Il n'est d'ailleurs pas surprenant de constater que cette frilosité s'effrite devant l'émergence des pays de l'Asie du Sud-Est...pendant  que les pays d'Amérique Latine retiennent leur souffle..

 

Chiffres démographiques      bv000060.gif

 

Avant-propos Pour comprendre le mécanisme du taux de fécondité en Afrique (bien que sur ce plan règnent des disparités très importantes entre ses populations) il est utile de savoir d'abord et avant tout que le taux de mortalité infantile (pourcentage d'enfants décédés avant l'âge d'un an) y est le plus élevé du monde (quoiqu'en légère baisse depuis 20 ans)

 

Mortalité infantile dans le monde

 

 

35/°° - Afrique  59/°° - Sénégal  55/°° - Europe  6/°° Belgique 4,28/°°

 

Or, plus la mortalité infantile augmente, plus le taux de natalité augmente L'enfant d'Afrique est la garantie financière et affective de ses parents âgés, plusieurs enfants vont donc se répartir cette charge qui sera moins lourde pour chacun.Toutefois, il est bon de souligner que si l'on raccourcit l'espace entre les naissances, on augmente la mortalité infantile qui à son tour engendre une augmentation du taux de natalité... Il convient donc d'agir non pas sur l'indice de fécondité mais de stabiliser la mortalité infantile en agissant également sur la mortalité juvénile (0-5 ans)

 

 bv000013.gif

 

Monsieur Macron,

 

 

Vous devriez savoir qu'en l'espace de 50 ans, les pays européens étaient dans cette situation avec des familles de 8 à 10 enfants. Pour réduire cette mortalité infantile en Afrique, on se doit d'agir aussi sur d'autres facteurs tels que les programmes de vaccination, la lutte contre les maladies infectieuses, l'insistance du panning familial, l'éducation des jeunes filles, de meilleures conditions d'hygiène et d'alimentation , la promotion de l'allaitement maternel qui doit être limité dans le temps, une meilleure prise en charge de la grossesse et de l'accouchement. Trop de jeunes mamans d'Afrique meurent des suites de ces facteurs.

 

Mortalité maternelle dans le monde

 

830 femmes meurent chaque jour dans le monde des suites de leur accouchement...99% vivent en Afrique !

 

Monde 239/100.000 naissances – Europe 12 – Afrique 639 Sénégal 434

 

L'indice du Sénégal est encore beaucoup trop haut...orphelinat de M'Bour, trop d'orphelins, trop d'enfants, de bébés de la première heure sans maman...

 

Cet indice augmente avec la précocité de l'âge de la jeune femme enceinte, surtout dans les zones rurales et pauvres

Il convient donc de s'efforcer de retarder l'âge de la maman dans ses facultés procréatrices, de suivre l'évolution des grossesses et de pratiquer les accouchements dans de meilleures conditions d'hygiène.

 bv000011.gif

 

L'évolution démographique est extrêmement complexe : il faut aussi prendre en compte d'autres facteurs tels que :

 

-L'indice de fécondité par tranches d'âge de la population

-Au solde naturel (nombre des naissances- nombre des décès) on doit y adjoindre le solde migratoire(nombre des « partants » et nombre des « arrivants »- émigrations et immigrations

-L'incidence du Sida sur la mortalité en général et sur les enfants (le H.I.V touche 25 millions de personnes en Afrique Sub-saharienne ce qui fait diminuer l'espérance de vie de 62 à 47 ans dans les pays atteints)

-La diversité des populations au sein du même groupe(pyramide des âges) -L'incidence des programmes d'alphabétisation, d'éducation et d'enseignement

-le rôle de la femme et de l'homme dans la procréation, leur complémentarité ou leurs inégalités au sein du couple

-la déforestation

-l'influence des croyances et des pratiques religieuses

-l'incidence de l'homosexualité, des divorces et des couples homos et hétéros « recomposés »

-l'influence de la culture et des croyances traditionnelles

-l'incidence des grandes transhumances venant des voyages inter-continentaux

-les flux migratoires provoqués par l'exode dans les guerres et la sécheresse...

-les variations climatiques

-les politiques de natalités les progrès dans la recherche médicale et l'espérance de vie

  (l'Europe compte 1 médecin/500 habit. L'Afrique : 1 médecin/20.000 habit)

-les famines et les guerres

-la fiabilité et la volatilité des données des recensements

-la variation des causes de décès (maladies, guerre,épidémies,suicides,crimes)

-l'avancée du féminisme en Europe et le machisme dans les régions d'Afrique

-la mono et polygamie...

 

Les flux migratoires en Europe et en Afrique

 

 

Monsieur Macron,

 

 

 

80% des migrations s'opèrent à l'intérieur du continent africain.

Les pays d'Afrique ont reçu le plus grand nombre d'immigrés provenant des derniers bouleversements dans le monde.

La migration extérieure des populations africaines est au coeur des fausses représentations de l'Afrique par les européens craignant le métissage culturel et religieux, voire l'assimilation des réfugiés aux risque du terrorisme.

 

L'instabilité de plusieurs pays d'Afrique favorise les volontés migratoires, l'évolution du conflit libyen complique la tâche des européens à apporter une réponse durable à la crise migratoire.

 

Un million d'Africains provenant du Niger, du Mali, de l'Erythrée, du Soudan et du Soudan-Sud sont en route vers l'Europe...

Leur arrivée est imminente...

 

Projections démographiques

 bv000028.gif

 

Les projections démographiques sont à valeur constantes il est évident qu'elles ne peuvent pas tenir compte de certains facteurs qui appartiennent à l'avenir et que nous ne connaissons pas.

 

Il faut aussi bien prendre en considération que la démographie interroge le passé pour se projeter dans l'avenir des générations futures

 

En effet, les enfants nés en 2000 sont les géniteurs et génitrices potentiels des enfants de 2017-2062 et sont donc du même coup les auteurs des adultes géniteurs et génitrices de 2034-2099... Le retraités d'aujourd'hui sont les bébés nés dans les années 50... Les bébés d'aujourd'hui seront les retraités des années 2080...

 

 Quelques chiffres qui vous montreront que le monde tourne et que la Vie ne s'arrête jamais...

 

 globe4an.gif

Naissances dans le monde

 

4,41 humains naissent chaque seconde = 380.822/jour = 139 millions/an Afrique : 1,2/seconde = 36,45 millions/an

 

Décès dans le monde

 

1,9 humain meurt chaque seconde = 158.857/jour = 59 millions/an Afrique : 0,45/seconde = 13,8 millions/an

 

UN ENFANT MEURT DE FAIM TOUTES LES 6 SECONDES DANS LE MONDE

 

images (4).jpg

 

Jean Zigler 2005 L'empire de la honte

 

Accroissement de la population mondiale

 

Vous aurez compris que cet accroissement n'est nullement la différence entre les naissances et les décès mais que ce chiffre doit être pondéré par tous les facteurs annexes cités plus haut

 

2,6/seconde = 227.000/jour = 83 millions/an  

 

La population mondiale croît aujourd'hui à raison d' 1,14% par an, elle était de 2% dans les années 60.Elle a donc diminué sa vitesse de croissance par 2 en l'espace de 50 ans. Elle va poursuivre sa baisse dans les années à venir.

On estime qu'il faudra 200 ans pour qu'elle double à nouveau.

La population mondiale poursuit donc sa croissance mais le rythme de cette croissance ne cesse de baisser...

 

 

Chiffres démographiques du Sénégal

 

 bv000035.gif

 

Mortalité infantile : 55/1000 naissances

 

Indice de fécondité : 4,44/enfant par femme Taux de natalité : 37,4/1000 personnes (moyenne annuelle)

 

Taux de mortalité : 8,3/1000 personnes (moyenne annuelle)

 

Mortalité maternelle : 434/100.000

 

(Je dois remercier l'ANSD, Agence Nationale des Statistiques et de la Démographie du Sénégal qui est très bien documentée sur la population sénégalaise.)

 

 

 Pour conclure en laissant votre lecture dans la plus grande des incertitudes...

 

 images (5).jpg

 

L'Afrique n'est pas la région du monde la plus peuplée...mais il est vrai que ce continent va poursuivre sa croissance démographique dans les années à venir à une vitesse plus rapide que le continent asiatique et que la croissance mondiale.

 

                 Population                % popul.mond.  densité     Croissance    2050             %popul.mond.

 

ASIE           4,3 Milliards                    60%          135              1%        5,1 Milliards        54,1%

 

AFRIQUE     1,1 Milliard                      15,5%        36               2,46%   2,4 Milliards        25,1%

 

EUROPE      742 Millions                     10,4%        32               0,08%   709 Millions          7,4%  

 

Selon les projections actuelles, en 2050 1 terrien sur 2 sera asiatique et 1 terrien sur 4 sera africain...

 

 

 

Monsieur Macron, 

 

 

 

1° Vous savez très bien et même trop bien que la démographie européenne est en déclin.

Vous savez que pour qu'une population soit stable, c'est à dire « instable et « dégénérative », l'indice de fécondité doit se maintenir à,2,2 enfants par femme...On peut donc estimer que si toutes les populations européennes se stabilisent en-dessous de ce niveau, à moyen terme - par un effet exponentiel - elles sont condamnées à disparaître ! (il en est exactement de même de la langue française dans le monde de demain...qui - vous devez le savoir sera supplantée par l'espagnol...dans les 20 prochaines années.

 

Répondre à la croissance démographique de l'Afrique -  qui n'est pas "galopante" -  exige que les pays "développés" aident ce continent dans son industrialisation et son agriculture. Ceci mettra en place des mécanismes pour freiner l'exode rural vers les grandes villes. Ceci apportera une croissance économique généreuse et solidaire et ralentira l'indice de fécondité

 

2° Pour assurer leur survie comme tous les végétaux et le monde animal, les humains ont un besoin de nourriture.

 

L'équation est ici très simple : ce besoin de nourriture est en relation directe avec le nombre des humains qui peupleront la terre dans notre avenir proche et lointain.

 

Quantité de nourriture pour assurer UNE vie humaine en 75 ans...

 34071.gif

70 TONNES = 50 voitures ou 2 camions de 35 Tonnes...

 

Besoin en eau potable...

 

58 m3 = une piscine de 10m/4/1,50...

 

Si ce bref exposé a retenu votre intérêt, vous aurez mis environ 480 secondes

 

 

 

Pendant votre lecture... 2116 bébés sont nés dont 576 en Afrique...

 

912 humains ont décédé dont 216 en Afrique...

 

80 enfants sont morts de faim...

 

La planète Terre compte 1248 humains de plus...

 

Les premières minutes du début de votre repas au Palais de l'Elysée...

 34074.gif

Même si j'ai une admiration pour votre jeunesse et votre action pour la France, votre réflexion empirique sur l'Afrique m'attriste. Il convient de répondre à l'aspiration des hommes à vivre dans un monde moins arrogant et plus fraternel...moins "économique", moins guerrier, moins intolérant, c'est à dire plus "civilisationnel", c'est à dire moins égoïste, moins "bancaire"... plus "généreux" et plus"solidaire" vis-à-vis des hommes qui vont naître et qui feront le Monde...après Vous.

 

Veuillez considérer que je n'adhère à aucun parti politique et que ma réflexion se situe uniquement sur le plan humaniste.

 

 

Je vous prie d'agréer mes très respectueuses salutations,

 

                                                                                                    Guy Wilmotte Belgique-Sénégal   maniemo@live.be

 

 

Taux de natalité : rapport entre le nombre annuel des naissances et la population moyenne

Indice de fécondité : nombre des naissances vivantes par rapport au nombre de femmes en âge de procréer

Taux de mortalité : nombre annuel des décès par rapport à la population moyenne

Mortalité infantile : nombre d'enfants décédés dans la période de 0 à 1 an

Mortalité juvénile : nombre d'enfants décédés dans la période de 0 à 5 ans

Mortalité Maternelle : nombre de femmes décédées lors de l'accouchement

Solde migratoire : rapport entre l'émigration (partants) et l'immigration (arrivants)

Equation de Harris et Benedict : calcul du poids de nourriture sur une vie humaine.

 

(Cette lettre a été publiée dans les médias français et dans la presse de 10 Etats africains.Elle a été envoyée au Palais de 'l'Elysée avec "accusation de bonne fin....



25/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion