Nous, les vivants - Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Nous, les vivants

Nous, les vivants...

 

Parlez-moi de l'Europe....Il y a des sans-emploi qui vivent des misères, il y a des personnes pauvres entourées de cartons qui meurent de froid durant les hivers de nos villes.

Il y a des gens qui ont perdu la foi dans l'homme...

Il y a des hommes et des femmes qui, rejetés de leurs familles, errent sur les trottoirs et les bouches de nos métros.

 

Cela se passe à Paris dans « les beaux arrondissements » On y rencontre tous les bobos du monde, ils sont à mille lieues de sa pauvreté....

 

Vous les entendrez, - tous ces beaux parleurs- qui font des croisières en méditerranée, sur les îles grecques ou égyptiennes, à travers les lucarnes de leurs paquebots ou de leurs vitres d'hôtel, ils vous persuaderont d'avoir côtoyé la misère des hommes...ils naviguent exactement comme les riches passagers du Titanic, ils n'ont aucune leçon à vous donner car ils ne se mélangent pas à la pauvreté, il faut aller dans les bidonvilles de Dar es Salam, de Dakar ou de Bombay pour mesurer la réalité du monde qui s'avance...vers eux et qui les assassine, je ne fais pas l'apologie du terrorisme que je condamne vivement, entendez-les parler du monde musulman qui n'est pas le leur, ils se font un plaisir fou de généraliser outrancièrement leur idéologie qu'ils jugent absurde, non, l'Islam n'est pas une religion de guerre, elle n'oppose pas les hommes entre eux, elle les solidarise dans la croyance en l'éternité humaine...

 

On ne vous parle plus de ce qu'il y a quelques années seulement, la religion catholique rejetait les couples divorcés, les communistes ne pouvaient à leur mort passer par l'église... on vous bassinera le port du voile à longueur de journée oubliant la sagesse de nos grands-mères, l'Europe a banalisé ce que des dizaines de générations lui ont transmis : le respect du sacré, c'est à dire de l'Homme !

 

Les européens ont tout misé sur le « vivre pour soi » l'égoïsme est la règle fondamentale de toutes nos sociétés, à force de ne vivre que pour soi, ou pour les siens, on oublie l'Homme dans son universalité, dans sa plénitude, dans son humanité.

Nos sociétés ont détruit la pauvreté de l'âme qui finalement génère chez tous les hommes cet esprit qu'on appelle « la solidarité humaine. »

 

A chaque seconde, l'homme dit « moderne » rivé sur lui-même, sur le microcosme de sa famille nucléaire, largue tous les autres, se réfugiant dans un enfer fou qui est intenable, il est urgent de revenir à des valeurs d'humilité et de solidarité.

Les trois devises de la République française, belles de toute rhétorique ! Liberté- Egalité - Fraternité ne sont que le parapet trompeur et illusoire de nos individualismes égoïstes.Toutes nos sociétés occidentales ont tout fait pour déshumaniser cette devise et cet idéal. Derrière les mots se dissimulent les kalachnikovs des terroristes.

 

 

 

éditorialiste du Point du jeudi 19 novembre 2015... à méditer...

 

« Nous, les vivants »

 

Ils ne se relèveront pas, ces corps allongés recouverts de draps, mais ils nous regardent.

Ils nous rappellent que le prix de la liberté peut être la mort.

Ils nous disent de nous tenir debout.

D'être à la hauteur de l'Histoire. Sans faiblesse, et sans haine.

Ils nous demandent de ne pas envisager la défaite, de ne pas oublier que nous sommes les plus forts...

Il y a de nombreuses manières de perdre : se laisser faire, au nom de la détestation de soi.

Se barricader, n'accepter plus aucun réfugié.

Ne plus aller au Bataclan ou au Stade de France, éviter les terrasses des cafés..

Le monde libre, n'a aucune raison d'avoir des complexes.

« Ne cédez jamais, ne cédez jamais, jamais, jamais.

En rien, grand ou petit, important ou insignifiant.

Ne cédez jamais, sauf aux convictions d'honneur et de bon sens. » (Winston Chruchill)

 

Une grande guerre a commencé, nous les vivants, nous devons aux morts, de vaincre. »

 

 

(Merci de m'avoir suivi, je vous laisse à vos amitiés virtuelles)

 

Guy wilmotte,



22/11/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion