Rencontres le long de l'océan...

 

 

Dans mon article "les matins d'Afrique enchanteurs, je vous parlais de cette longue route qui mène à la résidence Paradis avec tout au fond, majestueux infini, l'Océan Atlantique

 

Je me suis levé de grand matin pour aller à sa rencontre.

 

P1320898.JPG

 

Ici, il suffit de quelques pas sur la longue plage pour que d'affables sénégalais vous accostent pour vous vendre toutes sortes de produits, montres rutilantes, lunettes de soleil, robes... mais ce matin, les rencontres auront pour objet la société sénégalaise, le système politique, l'avenir, la génération sacrifiée, l'espoir en demain

 

 P1320974.JPG

Samba m'accoste, grand un peu timide, je sens directement l'intelligence, le bon sens, l'envie de partager ses considérations sur sa vie, celles d'innombrables sénégalais qui rêvent à un avenir meilleur.

 

P1320887.JPG

 

Samba est gardien dans un grande villa qui borde l'océan , il vit avec sa grande famille, ses cinq enfants, les frères et soeurs, les vieux parents, son salaire mensuel est de 60.000 CFA quelque 90 euros, pas de quoi pavoiser avec cette nombreuse famille qu'il doit nourrir sans compter les frais d'école, toutes les minuscules dépenses journalières pour vivre dignement. Nous parlons de l'Afrique qui n'a pas son destin en mains,de la mondialisation, des grandes puissances qui maîtrisent les pouvoirs africains, des chinois qui pillent les ressources de leur sol et de la mer...

 P1320875.JPG

La fraternité s'installe à la vitesse du djembe, très vite l'africain sent ma sollicitude pour leurs problèmes de vie, très vite, il comprend que je suis ici pour vivre leur formule magique "on est ensemble"


P1320899.JPG


Ici, le Pouvoir dépend des intérêts financiers internationaux, "le système" est ainsi fait que la société n'avance pas...

et pourtant les sénégalais peuvent être fiers:

 

1/ seul pays d'Afrique avec l'élection de leurs présidents, la démocratie n'est pas un vain mot, je lis souvent la presse sénégalaise, l'opposition y écrit des articles virulents contre le pouvoir en place, signe d'une saine démocratie.

 

2/ les sénégalais vivent la solidarité inter-ethnique et inter-religieuse.

 

3/ ils ne connaissent ni la guerre, ni le terrorisme.

 

4/ c'est un peuple de gens pacifiques, honnêtes, travailleurs avec le sens du raffinement artistique.

amour-humanite.jpg

La conversation glisse sur le problème des talibés, mon ami acquiesse à mes remarques, on ne peut pas coraniser des enfants, la mendicité n'est pas admise dans le Coran, il est bien conscient que le pouvoir s'entoure de l'influence religieuse des marabouts qui en échange d'une protection politique assurent un électorat de leurs troupes.Les sénégalais appellent cela : "le système"!

 

Ce fameux système, c'est c'est ce côté inextricable qui fait que les hommes ne peuvent pas sortir de leur pauvreté..

 

 photo_lg_kinshasa.jpg

La tout grande majorité des gens ICI n'a que quelques euros par jour à dépenser, tout juste de quoi nourrir sa famille, Samba parle de ses confrères qui sont serveurs, cuisiniers, plagistes dans ce grand hôtel d'Obama" que nous croisons le long de notre promenade sur la plage, ces gens gagnent à peine 100 euros par mois pour de longues journées de travail quotidien, et ils peuvent encore s'estimer chanceux ...ils ONT un travail "ligae=chalis" "travail=argent"...

 

Les tâches qu'ils accomplissent doivent être parfaites sinon ils risquent de perdre leur emploi et se retrouver sans le moindre sou, des centaines sont là pour les remplacer et le système s'installe, quel employeur aura l'audace d'augmenter leur salaire, ici pas de syndicats...Les toubabs ont bien compris le système, partout le même bas salaire pour les femmes de chambre, la concurrence des candidates  postulantes est féroce...

 

Le train de vie ICI, n'a aucun avenir, on reste sur ses rêves, sur ses envies de vie meilleure,

on attend infiniment un improbable dieu.

 tintin 85-02.gif

La société sénégalaise vit de la débrouille, chacun invente un petit commerce, les gens ICI vivent des échanges entre pauvres, c'est une solidarité d'infortune, c'est une misère quotidienne...

 

Je me suis laissé longtemps laissé  piégé: les africains ne peuvent pas gérer l'argent!

 

Comment gérer lorsqu'après les dépenses alimentaires quotidiennes, il n'y a rien, on ne peut pas gérer LE RIEN!

 

Pire: comment payer les menus frais scolaires des enfants? et pourtant l'avenir appartient à des enfants instruits et responsables... comment payer des médicaments d'urgence pour se soigner, comment payer des séjours à l'hôpital,

 

 arc-en-ciel006.gif

 

COMMENT SURVIVRE?....

Vivre pour le meilleur, riche de ne rien garder... 

Retour vers Samba et ses amis après une grande balade sur cette splendide plage aux cocotiers

 

C'est l'heure du déjeuner, les petits pêcheurs viennent d'accoster avec leur pirogue sans moteur, ici on pêche pour quelques familles côtières...

P1320976.JPG

Le poisson sera redistribué équitablement entre les famille des pêcheurs, seuls trois d'entre eux serviront de déjeuner du jour cuits sur le barbecue de fortune, un must comparé à ceux d'Europe...Mais ICI, ON VIT!

 

P1320991.JPG

sP1320995.JPGsP1320999.JPG



21/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion