www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Dimanche 21 septembre (7) Pluies à Saly - ma résidence

Ce samedi, je me suis levé très tôt, la pluie africaine n'a presque pas cessé cette nuit, la grand route vers le centre de Saly doit être en piteux état avec les coulées de sable venant de toutes les pistes latérales de la grande banlieue salienne.

Après le déjeuner, je quitte la résidence "Paradis" pour une balade vers mes amis Zale et Cheik muni de mon appareil photo pour la première fois cette année. Voici ce que je découvre ...

 

P1210951.JPG

L'entrée de la résidence Paradis gardes de jour et de nuit... Chaque visiteur étranger est obligé de laisser sa carte d'identité au poste de garde le temps de sa visite... Les gardiens font des journées de douze heures pour un salaire de 50.000 FCFA (75 euros)

 

            )P1210952.JPG

voici le chemin que je fais deux fois par jour de la grand route au bout vers la résidence en arrière

P1210956.JPG

Partout les eaux diluviennes envahissent la grand route vers le centre de Saly

P1210972.JPG

Les sénégalais ne respectent aucun code de la route, ici, il n'y a aucun feu rouge, aucun policier, toute la circulation se pratique dans la bonne humeur, dans le tout grand fait play des automobilistes, l'énervement n'est pas africain!

Cette rue relie Ngaparou à Saly-Centre, les sénégalais la surnomment: "Les Champs Elysées"...

P1210965.JPG

voici une ruelle, piste de sable perpendiculaire comme toutes les autres à la grand route, les pluies érodent le sol et le sable se noie sur la route principale

P1210954.JPG

un arbre décoratif aux branches sectionnées, ... par un sénégalais qui décida de nourrir ses quelques brebis

je publierai un article sur la déforestation en brousse bientôt...

P1210978.JPG

le "Pélican" est un modeste bistrot qui rassemble quelques clients, j'ai coutume depuis l'an dernier d'y passer quelques fois par semaine pour m'y rafraîchir d'une Gazelle (bière sénégalaise de 75cl pour 800 FCFA)

P1220010.JPG

Voici son nouveau patron de cette année et sa dernière née...Aïda, un an

 

Je continue mon périple pour atteindre l'atelier de Zale et le salon de coiffure de mon ami Cheik dans une très modeste ruelle, je ne sais pas encore que je vais découvrir un spectacle digne des tisserands du Moyen-Age....dans leurs taudis de fortune fabriquant les habits des grands européens de l'époque...900 ans en arrière

"Er is niks niews onder de zon"   "rien de nouveau sous le soleil" (Achilles Mussche)

 

P1210984.JPG

Spectacle étourdissant: Zale occupé à teindre les draps et peignoirs d'un hôtel voisin, trempée dans l'eau chaude pendant 10 minutes,dans un bain assaisonné de produits chimiques allemands top secrets, l'étoffe sort d'un bleu d'encre violacé pour être pendue au soleil et révéler sa vraie teinte après 10 minutes, de la magie à l'état pur, de l'ensorcèlement...

 

P1210988.JPG

P1210990.JPG
3 minutes...

P1220003.JPG

7 minutes....

P1220005.JPG

9 minutes... et puis la vraie teinte naît des mains du magicien!

P1210995.JPG
P1210999.JPG

P1220004.JPG

L'AFRIQUE M'ETONNERA TOUJOURS...

 



23/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres