www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Un 10ème retour au Sénégal, novembre 2018

Ce mardi 20 novembre, je quittai la froidure de ma Belgique pour me réfugier à nouveau vers mon havre de paix : le SENEGAL

 

Le voyage fut assez harassant!  3 envols et 3 atterrissages: Bruxelles - Tunis - Bamako - Dakar

10 heures de vol dans une carlingue tunisienne... pour rejoindre l'aéroport Blaise Diagne à quelques 30 kilomètres de chez moi au milieu de la cité noire de Saly.

 

Le séjour belge fut le plus court de tous mes séjours mais aussi le plus douloureux, je me soignai d'un cancer prostatique en voie de "guérison" suivi d'une opération de myélopathie (colonne vertébrale) puis d'une chute incongrue sur les pavés louvièrois.

 

Les rencontres avec ma famille sont toujours des mots d"amour, le baume sur les blessures humaines, la sollicitude des siens attendrit les souffrances passagères et fugaces.

 

Atterrir sur le sol d'Afrique, c'est un peu venir de nulle part et arriver "chez soi".

 

Il y a dans cette transition des démons qui vous quittent et des anges qui apparaissent subitement.

 

Il y a toute cette magie des hommes qu'on a quitté et qu'on retrouve sains et saufs... un premier soir, une première nuit pour retrouver le grand soleil qui survole les baobabs.

 

De 3 degrés, on passe en une fraction de seconde à 32, on sort d'un frigo pour rentrer dans un sauna.

 

On retrouve le fin drap de lit en coton, le ventilateur, les derniers moustiques de l'hivernage, l'éclairage tamisé, les derniers troupeaux de moutons qui regagnent leur coin de brousse, tardivement.

 

Le lendemain, c'est l'éblouissement (mon mot est faible) les rencontres des hommes, des retrouvailles chaleureuses, des poignées de main sans fin, des embrassades, des rires enchanteurs, la Vie!

 

14397003-20289892.jpg

ec42df19f1be46cfcfd00168b53ad88b.jpg


1-coucher-de-soleil-afrique_2758833.jpg

ed9e4ee3b9eb96833fcf64dda6408706-grand-marche.jpg
aa45d1b0e986c8181d5983a326877aeb.jpg
37644912_2137403823197210_9001079261351641088_n.jpg

 

foule sentimentale,

là-bas, on nous propose des quantités de choses,

que le bonheur c'est d'avoir de l'avoir plein nos armoires,

on nous inflige des désirs qui nous affligent..

nous on a soif d'idéal, attirés par les étoiles...



22/11/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres