Un départ de Bordeaux stressant...

Un départ à Bordeaux dans le tout grand stress

 

Conduit à l'aéoport de Bordeaux par mes mais montignacais le vendredi départ de la Guinguette vers 14 heures, dès l'arrivée à Bordeaux, l'anse de ma grande valise se déchire par le poids

En fait, dans les voyages intercontinentaux, toutes les compagnies aériennes acceptent 2 valises de soute d'un poids total de 2 x 23 kg (3 x 23) en voyage « business » + un sac à dos et une valisette ordinateur en cabine.

Afin de garantir la solidité des valises en soute on les fait enrouler de plusieurs couches de toiles plastifiées (coût 10 euros=

Je m'y suis rendu, au départ j'avais pésé ma grane valises sur un pèse personne qui m'indiquait 28 kg = l'autre : 18 kg...

Au pesage à Bordeaux, la grande valise avait un poids réel de 38 kg !!!

En fait, la législation aérienne prévoit un poids maximum de 23 kg par valise, on ne peut pas se baser sur l'addition du poids de 2 valises

RESULTAT : je fus obligé d'ouvrir mes deux valises et de rééquilibrer leur poids, ce ne fut pas une mince affaire, retirer 15 kilo de l'une et ajouter 5 kg à l'autre, vous l'aurez compris, je dus retirer 10 kg de marchandises : des conserves pesantes furent confiées à mes amis pour un retour à la Guinguette..

Enfin, le départ et l'envol purent se poursuivre normalement.

J'vais choisi la compagnie Ibéria que je connaissais, qui n'est nullement la meilleure mais compétitive par son prix (rangées de sièges extrêmement serrées et nourriture à bord pas très fine)

 

 

Bref j'atterris comme prévu à 3h00, heure locale à Dakar (avec l'heure d'hiver en Europe ici, nous avons 1 heure de retard sur vous – 2 heures de retard en heure d'été européenne -

 

Un ami taximan du studio que j'avais loué vint me chercher, ne me connaissant pas, il avait un écriteau à mon nom et nous fîmes le trajet vers Saly ; la température extérieure était de 26°

 

Autant vous dire que ce fut une nuit sans sommeil car à l'installation, il fallut ouvrir les valises et remplir le frigo des vivres périssables...

 

Le lendemain, je faisais connaissance avec mon nouvel environnement, je suis situé en plein village de Saly où je connais beaucoup de monde …

 

Le soleil ici en journée est encore très chaud malgré la proche fin de l'hivernage.



17/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres



"pourquoi les gens qui s'aiment se séparent-ils...parce qu'ils ne se séparent jamais...même quand ils se séparent"


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion