www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Un professeur


Sois en paix, mon vieux copain, moi, je prends à nouveau mon échelle et je fais ma ronde.

Mais dis donc, dis-moi un peu droit dans les yeux : n'est-ce pas une belle profession que j'ai choisie ? Je m'en vais par les rues de la ville, solitaire, au soir tombant, je vais où les hommes sont dans l'obscurité et je leur apporte la lumière, un peu de lumière.

Et maintenant , je ne suis plus allumeur de réverbères, maintenant, ça devient beaucoup plus joli, maintenant, j'éteins  les réverbères car le soleil se lève.Je fais comme le coq lorsqu'il chante dans l'obscurité, si tu me vois, j'annonce le soleil. Et maintenant, en avant tambourine à leur porte et réveille-les. Il est temps, j'éteins les petites lumières de réverbères pour la lumière du grand soleil. »  (Achilles Mussche)

 


 

Un professeur, ça se respecte

ça se distingue des élèves, un professeur !

Un professeur, c'est un ouvrier

ça se révolte, un professeur !

Un professeur, ça s'interroge

ça se bat, un professeur !

Un professeur, ça se gagne

ça se mérite, un professeur ! 

 




"Je suis un vieux peau-rouge qui ne marchera jamais dans une file indienne".(Achille Chavée)





16/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres