www.guywilmotte.com

Il n'est pas de montagne plus haute que les marches de l'oubli

Une villa rafraîchie

(correspondance de Dakar)

 

Bonjour, 

 

Voici l'histoire de ma résidence actuelle...

 

Depuis mon arrivée au Sénégal en décembre 2013, je n'ai pas cessé de déménager de résidence en résidence...

 

Mon premier logement fut une minable chambre dans la cité noire sans aucune commodité sauf une certaine illusion de sécurité, la chambre était louée à l'époque au prix de 80.000 Cfa( 120 euros) Comme il est d'usage au Sénégal, dès qu'un sénégalais vous renseigne sur une information de logement, il prend sa part du gateau. La pro
priétaire "noire"de cette première "maison résidait en Suisse, l'informateur se réservait mensuellement une trentaine de milliers de Cfa pour son simple renseignement. Je quittai cette chambre à la fin de mon premier séjour avant ma rentrée en Europe.

 

Les années suivantes furent des occupations successives dans des résidences... pour "blancs"

Une résidence est un parc d'habitations, des villas adjacentes avec tout le mobilier nécessaire à la vie de tous les jours (cuisine+matériel culinaire-frigo-cuisinière-TV-salon-chambre(s)...

Chaque résidence est surveillée par des gardiens de jour comme de nuit, ils sont astreints (par un "pouvoir" conseil de gestion "blanc=français) à surveiller quiconque entre et sort de la résidence, les femmes d'ouvrage, le personnel d'entretien des jardins, de la piscine, les petits vendeurs... montrent patte blanche, tout visiteur sénégalais (noir) doit laisser sa carte d'identité au poste d'entrée,( El Hadji) en général les "blancs" même visiteurs n'ont pas cette formalité à accomplir ... sauf dans certaines résidences où ils sont assimilés au "devoir des noirs".

Chaque résidence à sa grande piscine, ses terrasses, son bistrot-bar...

 

J'ai donc fait trois résidences successives avec dans chacune des changements d'habitation:

La résidence Paradis - La résidence du golf - la résidence Plein-sud, ces trois résidence en gradation de qualité.

Les prix varient en fonction d'une location saisonnière ou annuelle, comptez 300 à 400.000 Cfa(450 à 600 euros) en haute saison à 250.000 Cfa (375 euros) à l'année

 

En 2015, je me suis laissé tenté par la résidence d'un belge qui occupait une grande villa à Ngaparou, "les pieds dans l'eau" : une villa face à l'océan... on y accède à pied par la plage. Je quittai ce belge lorsque je me rendis compte qu'il me faisait payer l'électricité de sa villa complète!

 

En 2017, je m'établi dans la villa d'un couple de vieux français parisien où j'y restai quelques 10 mois, le gestionnaire "noir" m'avait rédigé un contrat de bail pour un an à l'insu du propriétaire, du 08/05/2017 au 08/05/2018. Vers la fin décembre 2017, j'appris que les propriétaires souhaitaient occuper leur villa jusqu'à mars 2018, le gestionnaire m'offrit plusieurs villas de remplacement qui ne me convinrent pas, dans un premier temps, je me tins strictement aux termes du bail, finalement en janvier 2018, je me résolu à quitter cette villa pour occuper ma villa actuelle.( et ceci malgré les conseils de me amis "blancs".

 

L'histoire commence...

 

Cette villa me fut renseignée par l'agence Immotop de Saly à (je l'appris plus tard) à la réputation douteuse. Je signai un contrat de bail du 16.01.2018 au 16.03.2018 qui coïncidait avec ma rentrée en Europe.

Prix: 240.000 Cfa (360 euros) mensuel.

 

Cette villa avait à mon sens de multiples avantages sur les résidences précédentes:

 

- Elle est située dans un quartier calme loin du vacarme du centre de 

  Saly et loin de son agitation touristique en haute saison.

- J'occupe tout le bas et ma propriétaire occupe l'étage avec sa famille.

  Il n'y a donc aucune partie commune.

- La propriétaire est la sous-directrice de ma banque, la CBAO...

- La villa est vaste avec son salon, ses 2 salles à manger,

  ses 2 chambres munies chacune de salle de douche, son WC visiteurs,

  sa cour intérieure, son mobilier (cuisine - draps - grande TV - internet)

- La sécurité est maximale avec des fenêtres à reflet et grillages d'art.

- Elle est située à proximité de petites boutiques et du restaurant

  "Le Thiossane" où les patrons sont mes amis.

- De cette villa, je puis atteindre le centre de Saly en taxi en 10 minutes 

  pour 0.45 cents d'euros... je puis aussi pratiquer la marche à pied pour

  arriver à Saly en 20 à 30 minutes...

 

L'histoire continue...

 

Avant l'échéance du 03.2018, la propriétaire et moi nous nous sommes mis d'accord pour "virer" l'agence à nos convenances mutuelles:

 

Je me réservai la part financière de l'agence (40.000 Cfa/ 60 euros mensuels) Le loyer tombait à 200.000 net. Elle ne perdait rien et je gagnais mensuellement ce montant!

De plus, elle avait l'assurance de ma fidélité et de la continuité de ma location. 

Nous avons donc "organisé notre connivence" de la sorte: 

 

Quelques jours avant mon envol pour l'Europe, j'avais bouclé mes valises, sorties dans la cour de la villa, l'agence fut invitée à remplir les constatations de fin de bail (dégradations-compteurs électriques et eau...)

Dans les minutes après le départ du représentant de l'agence, les valises réintégraient la villa et se vidaient de leur contenu, le soir même, nous rédigions un contrat de bail d'un an : du 1/04/2018 (ma rentrée en Afrique) au 31/03/2019

D'avril 2018 à ce jour, j'ai donc récupéré près de 400.000 Cfa (600 euros) et j'ai réinvesti une partie dans le rafraîchissement intérieur "à mes frais"

 

L'Afrique est une sorcellerie, un envoûtement, une magie féerique...

 

Depuis quelques semaines, une entreprise de peinture s'affaire à rafraîchir l'extérieur de ma villa, la propriétaire estimant que l'entretien (rare au Sénégal et en Afrique) est une économie sur la dégradation du temps.

 

Bonne journée ...

 

DSC05134.JPG

 DSC05293.JPGDSC05294.JPG

AVANT

 

DSC05962.JPGDSC05966.JPGDSC05972.JPG

 

DSC05950.JPGDSC05976.JPG

 

 

 

PREPARATIFS

 

DSC06041.JPG

 

DSC06039.JPG

 

DSC06040-002.JPG

 

DSC05997.JPGDSC05983.JPGDSC05986.JPGDSC05999.JPG

MAGIE DES COULEURS

 

DSC06005.JPGDSC06004.JPGDSC06009.JPG

 

 

DSC06045.JPG

 

 

QUAND JE VOUS DISAIS QUE L'AFRIQUE EST UN ENVOUTEMENT....

 

DSC06010-002.JPGDSC06034-001.JPG

Sénégal 2019...à bientôt pour une nouvelle aventure sous les préparatifs d'une élection présidentielle très agitée... articles prochains... 



17/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres